Manifestation de l’opposition ce lundi 20 avril 2015 : le porte-parole du gouvernement fait le point à la mi-journée

Images 266

A l’appel de l’opposition guinéenne, de nouvelles manifestations non autorisées ont lieu ce lundi 20 avril a Conakry, compromettant à nouveau ainsi l'urgence sanitaire renforcée décrété par le Président de la République et faisant fi de la Loi et des recommandations du Gouverneur de la Ville de Conakry.

Les informations en notre possession font état d’un blessé du côté des forces de l’ordre, de nombreux dégâts constatés et de deux interpellations.

Ainsi, à 12H, la situation se présente comme suit :

 

Ratoma

 

3H10 : Barricades et pneus brulés entre Nongo et Cosa.

 

3H40 : Axe Kobaya Lambanyi bloqué par des pierres, pneus et autres barricades.

 

4H20 : Barricades observées entre Cosa et l’Université Kofi Annan.

 

6H : Axe Bambéto – Aéroport barricadé.

 

7H : Circulation fluide sur l'axe Lambanyi-Kipé. Embouteillage habituel au niveau de Kakimbo. Entre Taouyah et rond-point Belle vue, circulation normale, et aucun dispositif sécuritaire visible.

 

8H : Forte présence des forces de sécurité sur l'axe Hamdallaye Bambéto Cosa. Boutiques et magasins fermés.

 

Arrestation de Mamadou Saidou Bah à Lambanyi pour trouble à l’ordre public. Il a été conduit au Commissariat Central de Ratoma.

 

8H15 : Pneus brulés signalés à Taouya Petit-Lac.

 

8H31 : Route complètement barricadée entre la T8 et la T9.

 

8H40 : Les jeunes regroupés sur l'axe « Le prince » ont commencé à brûler les pneus et barricader la route jusqu'au niveau de Wanidara.

 

9H : Au niveau du rond-point de Bambeto, de grosses pierres et des troncs d’arbres jonchent la chaussée ; empêchant ainsi toute circulation d’engins. La circulation est interrompue.

 

Tentative d’envahissement du siège de la Commune de Ratoma par une foule qui a été dispersée par les forces de l’ordre.

 

10H40 : Sur la T7 un élève gendarme a été grièvement blessé par des manifestants. Il déclare avoir vu un des manifestants avec une arme de type TT30. Les équipes de la Police et de la Gendarmerie n’ont pas pu procéder à des interpellations car la route est impraticable.

Matoto.

 

9H15: A Gbessia, des perturbations ont été enregistrées. Des manifestants ont empêché un moment la circulation. Au niveau du petit marché de Bonfi, les activités se poursuivent. Au grand marché de Madina, certains commerçants attendent devant leurs magasins et observent.

 

9H30: Un étudiant qui revenait de l'Université Barack Obama a été molesté par des loubards en possession de machettes et coupecoupes entre la T7 et la T8.

 

 

Commune de Matam

 

Dans cette commune, hormis  les forces de l’ordre qui circulent et le faible taux de présence dans les écoles, aucune autre forme de manifestation n’est à signaler.

Commune de Dixinn

 

11H Dans cette autre commune, si les citoyens vaquent à leurs affaires, il faut néanmoins signaler que la circulation est moins dense que d’habitude et l’affluence dans les écoles est très réduite. Cependant aucune manifestation n’est à signaler.

 

Commune de Kaloum

 

10H30 Ici la circulation est dense, l’administration fonctionne normalement, l’affluence des élèves dans les différentes écoles est normale et aucune manifestation n’est constatée.

 

11H23 : des manifestants ont caillassé un véhicule à Coronthie. Une personne non encore identifiée a été arrêtée et conduite en ce moment au Commissariat.

 

Le Gouvernement condamne fermement ces actes et appelle l’ensemble des acteurs à plus de retenue et de responsabilité. Par ailleurs, le Gouvernement réitère sa main tendue à l’opposition pour une sortie de crise rapide, indispensable pour une meilleure cohésion nationale.

 

Le Porte-parole du Gouvernement 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site