Source: Slate Afrique

Le bras de fer ardu de l'Etat guinéen contre un géant minier

Vecteur de bras de fer 25 20924

L’annonce du gel du projet minier Simandou en Guinée illustre la difficulté pour les Etats africains de négocier à leur avantage des concessions minières.

La société Rio Tinto vient d’annoncer au journal anglais The Times le 4 juillet 2016 que la baisse du cours des matières premières l’empêcherait d’exploiter à l’immédiat le gisement de fer de Simandou au sud de la République de Guinée en dépit de «l’étude de faisabilité bancable» qu’elle a présentée à l’État guinéen en mai 2016.

Lire la suite

Cinq personnes tuées dans des violences par les forces de l'ordre

photo-1344184294665-2-0.jpg

Des forces de sécurité guinéennes ont ouvert le feu sur des villageois dans le sud-est de la Guinée qui protestaient contre la politique de recrutement de la société minière brésilienne Vale, tuant cinq personnes, ont indiqué des responsables guinéens. "Les forces de l'ordre ont tué (dans la nuit de vendredi à samedi) cinq villageois de la localité de Zogota près de N'zérékoré (1000 km au sud-est de Conakry)", a déclaré Me Labilé Michel Sonomou, président de la section guinéenne de Avocats sans frontière (ASF).

Lire la suite

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×