900 millions de FCFA pour l’étude de faisabilité de cinq universités d’excellence en Guinée

arton205427.jpg

Le ministère guinéen de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a bénéficié de neuf milliards de francs guinéens (moins de 900 millions de FCFA), de la part de son collègue du Plan, pour le financement des études de faisabilité de la création de cinq universités d’excellence et technologiques, a appris APA mardi de sources autorisées.

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bailo Telliwel Diallo, ces cinq universités d’excellence seront dispatchées dans les régions avec des spécialités portant sur les mines, l’agriculture, les sciences de l’ingénieur, de l’avenir et des services.

« Le Chef de l’État m’a dit que la Guinée ne doit pas être un scandale minier sans qu’on ait un institut de référence par excellence en Afrique dans le domaine des mines, qu’on ne doit pas avoir tous les écosystèmes climatiques, géographiques et environnementaux et ne pas avoir une référence du point de vue développement agricole. Donc, il nous faut une université d’excellence en Agriculture, élevage, pêche, aquaculture, eau et environnement », a confié le ministre.

Selon la même source, l’enveloppe allouée par le ministère de tutelle a permis d’engager les études de faisabilité des cinq universités, dont deux sont déjà prêts comme celui de Boké en Basse Guinée.

Pour répondre aux besoins du pays et être compétitif sur le plan international, le Chef de l’État, Alpha Condé, qui accorde une priorité particulière à la promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a exprimé son souhait de doter la Guinée de cinq universités d’excellence.

Selon une source bien informée, le schéma proposé va tenir compte de la double vocation minière agricole du pays, deux secteurs devant impulser tous les secteurs de croissance en Guinée.

Pour y arriver, le ministère de tutelle envisage deux alternatives : créer par étape, les cinq nouvelles universités avec toutes les facultés modernes et y faire déménager graduellement d’une part, et d’autre part, constituer des établissements à partir des institutions publiques existantes, tout en procédant à l’extension par étape des campus en fonction des besoins du pays.

La Guinée compte au total 17 institutions d’enseignement supérieur publiques dont dix situées en dehors de Conakry. Le total donne trois universités, trois centres universitaires et onze instituts supérieurs contre seulement 39 institutions d’enseignement supérieur privées fonctionnelles en 2013.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×