Adresse à la nation du Président Alpha condé avant son départ pour Washington

AlphaGIC.jpg

Avant son départ pour une visite d’Etat à Washington DC, capitale fédérale des Etats Unis, sur invitation de son homologue américain, Hussein Barack Obama, le chef de l’Etat guinéen, le Pr. Alpha Condé s'est adressé à la nation dns un discours dont voici le contenu:

Mes chers compatriotes,

Le mois sacré du ramadan qui commence dans quelques jours me donne l'opportunité encore une fois de m'adresser à vous, mes frères et sœurs de Guinée autour des questions vitales sur ce qui constitue le socle de l'unité nationale, c'est-à -dire la paix, la concorde nationale et le dialogue politique.

Le mois de carême que les Musulmans de Guinée entament, est un mois de recueillement, de pénitence et de sacrifice quotidien mais surtout un mois de communion fraternelle et de pardon.

C'est la nécessaire préservation de ces valeurs cardinales partagées par toutes les religions révélées et l'humanisme africain qui me pousse aujourd'hui à m'adresser à vous.

Depuis mon investiture le 21 décembre 2010, je me suis mis totalement au service de la nation pour réaliser le changement que vous avez tant souhaité et qui concerne aussi bien certains comportements que notre environnement socio-politique et économique.

Certes, beaucoup reste encore à faire: mais face à la multitude des défis que connaît actuellement la Guinée, des progrès ont déjà été réalisés au cours des six derniers mois.

Je me suis appuyé sur un soutien massif de la paysannerie, l'une des forces productives les plus actives de notre pays, pour relancer l'agriculture en vue de parvenir à une autosuffisance alimentaire. Cette ambition, nous l'atteindrons grâce à Dieu.

D'ores et déjà, la culture du coton a été relancée avec à la clé un accroissement de la production à court terme.

La distribution d'intrants initiée par le gouvernement doit améliorer la production agricole. Ce qui devrait de diminuer à terme les prix des denrées alimentaires.

Par une politique volontariste, le gouvernement a soutenu le prix du riz pour briser la chaîne de la spéculation.

Pendant ce mois de carême, un effort exceptionnel sera fait pour satisfaire les besoins en produits de première nécessité à savoir le riz, le lait, la farine, le sucre et l'huile alimentaire.

Des mesures ont déjà été prises pour maintenir et voire baisser temporairement certains prix.

J'attache une grande importance au fait que les prix de denrées soient plus accessibles à toutes les couches de la population. Je peux vous assurer de la détermination du gouvernement à atteindre cet objectif.

Nous avons organisé avec succès le Salon Minier pour mieux faire connaître notre pays dans la phase de changement déjà engagée.

Aujourd'hui, le nouveau code minier est prêt. Il sera bientôt soumis pour adoption au CNT. C'est un code moderne, un code gagnant-gagnant pour la Guinée et les investisseurs anciens et à venir.

D'ores et déjà, la Guinée a négocié et obtenu de l'une des plus grandes entreprises minières dans le monde, Rio Tinto, le paiement immédiat de sept cent millions de dollars.

Il s'agit là d'une opération financière qu'on peut qualifier d'historique pour notre pays. Il faut rappeler qu'en 2010, la Guinée n'a encaissé pour le secteur minier que seulement cent deux millions de dollars.

En concertation avec nos partenaires financiers extérieurs, la somme de sept cent millions est destiné en priorité à résoudre les problèmes urgents notamment celui de lutte contre la pauvreté dans le pays. Ce montant sera affecté dans le cadre d'un collectif budgétaire aux secteurs de la santé, de l'éducation, de l'énergie ainsi qu'aux financements de la construction de micro barrages et de routes.

Guinéennes, Guinéens,

Dans le même esprit de changement, nous avons entrepris la modernisation et la restructuration de la justice avec déjà des résultats qui s'affirmeront davantage dans les mois à venir.

La réforme des services de défense et de sécurité est également en cours.

Le recensement des effectifs actuels de l'armée permettra d'avoir des statistiques plus fiables comme ce sera le cas pour l'administration, en général.

Nous avons hérité d'un pays exsangue avec des caisses vides, une monnaie au plus bas créant une situation inflationniste du fait de l'utilisation excessive de la planche à billets.

Les mesures rigoureuses de gestion que j'ai mises en place ont permis d'inverser cette tendance dangereuse pour notre économie. Et aujourd'hui, je puis vous assurer que nous sommes sur la bonne voie.

La mise en place de l'unicité des caisses de l'Etat, l'élargissement du contrôle économique à tous les secteurs de l'administration ainsi que la réalisation des audits permettent une gestion plus efficiente de nos ressources humaines et financières, une amélioration des pratiques tournées vers la bonne gouvernance.

Des discussion sérieuses déjà engagées avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international devraient déboucher bientôt, nous l'espérons, sur la signature d'un accord sur le point d'achèvement qui permettra à la Guinée d'obtenir une annulation substantielle de sa dette.

Mais déjà, la Banque mondiale, le PNUD, la BAD ainsi que les partenaires bilatéraux nous accompagnent au quotidien. Ce qui est une preuve supplémentaire du sérieux de l'action de notre gouvernement.

La dernière élection présidentielle a mis en évidence les lacunes dans la préparation et l'organisation du scrutin. De nombreux Guinéens n'ont pu voter faute de disposer d'une carte d'électeur. Aujourd'hui encore, peu de nos concitoyens disposent d'une carte d'identité nationale.

Sur ces questions liées au processus électoral, nous avons décidé de moderniser notre pays, d'en faire une référence en Afrique et dans le monde. Cela commence par la participation aux élections de tous les citoyens majeurs.

D'où l'obligation de leur délivrer des cartes nationale d'identité et des cartes d'électeurs en lieu et place d'attestations provisoires. Cela exige l'établissement d'un fichier électoral exhaustif dans lequel figurent tous les Guinéens en âge de voter. Et cela sera fait.

En ma qualité de chef de l'Etat, il est de mon devoir de doter les Guinéens de tout ce qui concourt à l'exercice de leur citoyenneté et de prendre toutes les mesures pour l'expression d'un suffrage universel incontestable.

Le caractère irréversible de la démocratie suppose au minimum l'existence d'un fichier sécurisé et numérisé.

C'est cette vision que j'ai partagées avec nos partenaires extérieurs, avec la société civile, les syndicats ainsi que les partis politiques, en un mot avec tous les citoyens Guinéens.

J'ai pleinement conscience que l'existence d'une opposition est un élément consubstantiel au bon fonctionnement de la démocratie. Je veillerai à ce qu'il en soit toujours ainsi quels que soient les aléas de la vie politique.

Mes chers compatriotes,

Voilà résumées quelques unes des actions déjà engagées depuis mon élection et cela me donne l'espoir de voir réaliser notre rêve, celui d'une Guinée de paix et de fraternité, une Guinée moderne et prospère.

Chaque jour qui passe, de nouvelles initiatives viennent concrétiser cet espoir.

C'est ainsi que pour la question essentielle de l'eau, nous avons signé une convention visant dans l'immédiat à la remise à niveau des installations à Conakry.

En ce qui concerne l'énergie électrique qui occupe toute mon attention, une solution globale et rationnelle est en cours. Elle consiste à résoudre simultanément les questions de la production, du transport et de la distribution de l'énergie.

En ce qui concerne la production de l'énergie, les centrales existantes sont en rénovation. Des commandes de centrales ont été passées auprès de plusieurs entreprises. Et les livraisons sont attendues entre septembre et octobre prochain. Pour une capacité totale de 280 méga watts, ces centrales permettront de stabiliser la situation à Conakry.

Par ailleurs, notre réseau de transport de l'énergie est obsolète. Ce qui nous fait perdre environ 30 de l'énergie produite entre les centrales et le consommateurs. Des solutions sont en voie d'être trouvées d'ici la fin de l'année.

Pour ce qui est, enfin, de la distribution de l'énergie, nous sommes malheureusement condamnés à changer nos habitudes de consommation. C'est le prix à payer pour avoir du courant en permanence.

Toutes les questions relatives à l'énergie nécessitent le lancement rapide d'études et de travaux sur nos grands barrages que sont KALETA, GARAFIRE et FOUMI.

Ces grands travaux qui seront lancés tout comme les chemins de fer seront créateurs d'emploi et permettront ainsi d'améliorer les conditions de vie des populations concernées.

Guinéennes, Guinéens,

Je voudrais enfin évoquer les tragiques événements survenus dernièrement et notamment la violence inouïe utilisée pour m'assassiner et par là même plonger le pays dans le chaos.

Fort heureusement avec l'aide de Dieu et grâce à la vaillance de nos forces de défense et de sécurité, ce projet sinistre a échoué.

Les conspirateurs que l'enquête en cours permettra très vite d'identifier se sont trompés d'époque.

Dans la démocratie que nous sommes en train de construire et de consolider, le recours aux armes et l'usage de la violence contre les institutions de la république n'ont plus leur place et ne sauraient en aucun cas se substituer aux choix du peuple souverain exprimé à travers le suffrage universel.

Le changement que nous avons entamé il y a seulement six mois avec votre soutien et votre confiance n'est réalisable que dans la paix et le rassemblement de tous les Guinéens, toutes opinions confondues.

C'est le message que j'ai fait passer en appelant au calme après cette lâche tentative d'assassinat contre ma personne le 19 juillet dernier.

Grâce à vos prières et à vos bénédictions, j'en suis sorti indemne, au prix malheureusement d'un lourd tribut payé par des membres des forces de sécurité.

J'exprime à leurs familles toute ma compassion et celle de tous nos compatriotes.

Ceux qui ont commandité et agi dans le seul but d'assouvir de sombres desseins doivent être convaincus que rien ne me détournera de la mission que vous m'avez confiée de conduire le changement dans notre pays et de luis donner l'image emblématique d'un Etat désormais ancré dans la démocratie.

Aux fidèles musulmans qui vont entamer ce mois béni du carême, je demande d'invoquer Allah le tout Puissant de miséricorde, de grâce et de paix pour la protection éternelle de la Guinée.

Bon mois de carême à tous !

Que Dieu la Guinée !

Je vous remercie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×