Alerte maximale contre un Haut Conseil Wrangler

Après M. Guilao, ministre en charge ou à décharge de la diaspora du gouvernement de « cons..quelque chose ou de large déchirure.. », je ne sais plus,  qui au moins s’essayait à la diplomatie des petits pas, doué d’une sorte d’ubiquité qui lui permettait d’être à l’écoute d’une diaspora dispersée sur la planète de l’exil, c’est cette bande de navenates qu’on veut faire entrer au forceps, une sorte d’acte (gratuit) de Césarienne, dans un bluejean aux couleur arc-en-ciel.

Après avoir fait décorer le Capitaine Dadis de la médaille Horroris causa que délivre paraît-il l’UNESCO, c’était juste avant les horreurs du Stade Boiro,elle arrive la  RBB, la djina mousso la médium de la méthode Coué au féminn, pour nous encager dans un Haut machin machiné depuis des bureaux barbotant dans la boue de la ville la plus sale au monde. Dire bureaux est une politesse, les hauts cadres de cette annexe du bien nommé Ministère de l’Etranger, on le raconte et ce que tout le monde dit c’est ce qui est vrai, (dixit Bouki l’hyène, Leuk le lièvre, éd. Présence africaine), wallahi, billahi taallahi, ces hauts commis de l’Etat, jusqu’à une date récente devaient tenir leurs réunions dans les kiosques à lafidi qui hantent de leur soumbara, les abords de ce haut lieu de notre Souveraineté. Les mauvaises langues racontent que c’est ce qui a fait déménager l’Oncle Sam à Koloma qui était toute proche

 Indécrottables ces Nègres et « leurs odeurs, leurs  bruits.. ».
 
A donc :
 Nous avons trouvé le financement, chez les Marocains pour loger 30 000 Mandén tan, autant de Mandén fous, des Niankoyes et même des Tanaalas, cessans-papiers habitués au luxe du RSA et autres allocs, euphémisme pour ne pas verser leur figure au pied de leurs parents qui crèveraient définitivement s’ils savaient la véritable origine de ces mandats-cachettes de clochards.
 
Nous avons trouvé le financement pour collecter les jetons de ces mendiants qui envoient leur pognon par des filières artisanales, pour les fondre dans une Banque qui est prête à créer un guichet unique planqué quelque part dans mon boudoir. Premier guichet de change pour le « Changement ».
 Ainsi les dix euros que j’envoyais à ma sœur n’iront jamais servir à acheter cobocobo, diabèrès, bongas et autres saloperies qui remplissent le panier troué de la ménagère.
 
Avec le Changement, fini ces joint- venture à la mangue !
 Panier de la ménagère !
 
La priorité n’est pas que ces enfoirés s’empiffrent de ces bestioles qui grouillent dans ce « panier de la ménagère ». La priorité des priorités, c’est l’urgence médico-socialo-politicienne, c’est-à dire l’Etat qui n’existe pas et la Nation réconciliée grâce « au président démocratiquement » rescapé d’un auto-attentat.
 Voici et entendez :
 
Place ! Place ! Je vais naître ! 
 Comme disait le singe du conte (encore Leuk le lièvre, même éditeur).
 
Il arrive donc le Haut conseil démocratiquement créé par décret pour qu’enfin les sans-papiers cessent de tourner en rond à la Place du Chatelet, Paris, France). Qu’on cesse de les zigouiller à « Little Sénégal », (NY USA), qu’on ne parle plus d’une affaire Nafissatou, dans le Bronx (toujours NY, USA). Ciel, les Guinéens, on les trouve partout maintenant, comme ces Nègres..
 Mais où peut-on créer par décret une Association de cinq millions d’abrutis, sinon au pays où un troufion peut suspendre la police, la Gendarmerie pendant trois mois.
 
D’ailleurs non, c’est jusqu’à nouvel ordre ! 
 Ainsi avait décrété sur une station FM, (« radio libre » dit-on là-bas), le caporal Copland, dans un des best-sellers de Gérard de Villiers, « S.A.S. àDoumbélane », suivi de « S.A.S. au Stade Boiro », suivi de ..
 
Non maintenant il semblerait que ce soit Copland-Malko qui soit poursuivi par le TPI. Il faut appeler un chat un chat. Où sont Tiegboro et Pivi Togba, les maîtres d’ouvrage des tournantes (viols collectifs) et du carnage du Stade Boiro. Où sont-ils donc ces Vopos, abrégé de volkspolizei, vous ne voulez pas que je traduise cela aussi. Ce n’est pas dans Mamadou et Bineta sont devenus grands. Non plus dans Le koko la la facile. En cherchant bien dans vos cocos taillés, puisque cela aussi est entré dans les mœurs gouvernementales. Regardez bien ces sombres masques de nos conseils des ministres. Ca brille tellement qu’on se fiche pas mal des délestages.
 Donc le Haut machin d’RBB, tant que Tiégboro, Pivi..Non merci !   
 
Au pays où on limoge des maires, où on exige l’obtention d’une autorisation pour aller en groupe à un baptême, ou au cimetière pour enterrer une victime de donso arborant kalache, peut-être empruntée à Tiégboro-Pivi, au pays où on amasse des centaines de milliers d’euros pour doper à les rendre fous de jeunes talents certes, mais tout de même surtout pour abêtir pendant des semaine un peuple déjà abruti par plus d’un demi-siècle de disette morale et alimentaire pour que tout le monde mâchonne les conneries d’un revenant qu’on croyait en enfer, ça suffit !
 Mais puisque Cellou and C° sont en plein colloque, au sens de chant d’oisillons, pendant que 5 millions plus un damnés en sont exclus, il faut faire comme à Doumbélane, si tout le monde tait un nom, c’est que ou c’est le Grand Nom de Dieu tout Puissant des soufis ou c’est le nom imprononçable des Juifs. Alors je fais comme tout le monde. Je ne jouerai pas avec l’Arme fatale qu’est ce Nom. Parc que si je le faisais, il y aurait une révolution générationnelle qui nous délivrerait de l’ingratitude politique, de la lâcheté, et surtout de la rareté de l’imagination stratégique qui tétanise l’Opposition guinéenne.
 
Mais voilà que quelques Guinéens, que dis-je des Hal Pular tombent dans le filet déchiré de la division nationale entretenue grâce (ce mot n’est pas à sa place) aux tares énumérées ci-dessus. Aucun rapport avec ce qui précède ?
 
En apparence.
 Car ce Haut machin  d’RBB n’est pas ici  un cheveu sur la soupe populaire. C’est même une mèche allumée dans la messe qu’est devenue cetteRéconciliation, car contrairement à l’adage, cette soupe vendue au populo, "l’habit fait parfois le moine".
 
En bref :
 
It’s a real mess, c’est une vraie merde !
 Lisez ceci qui vise l’autre regroupement foutanien, Pottal fi Bhantal (1) :
 
« L'Union Fouta New Yorktout de même, rappelle à la communauté du Fouta dans sa zone de couverture et au monde extérieur, qu'elle n'accepterait pas de créer la politique de la chaise vide lorsque toutes les coordinations régionales représentées à New York sont conviées ».
Cette réunion est une des torpilles d’un prétendu forum qui doit désigner le représentant de cette région de la diaspora en Amérique à ce Haut Con-seil qui nous tombe dessus.
 
Nous à Paris nous l’attendons d’un pied ferme. Elle saura la vraie couleur du jean made in France. Puisque le jean a été inventé par les chahuteurs sorbonnards que nous sommes restés depuis juin 2006, janvier et Février 2007.
Amnésique comme cette fana de l’unisexe, y a pas son deux. Elle a déjà zappé et oublié cette réunion qu’elle voulut initier à New York et qui aurait fini par un casse dans un Saloon de Far West, n’était l’intervention des services de sécurité et les diplomates de l’ambassade qui l’ont poussée par son mbodj, pardon Hadja, ce mot est plus approprié que son équivalent du bled qui est Ministère, pour évoquer cette partie pile, sauf votre respect, mesdames. Et dire le ministère d’une ministre c’est passablement redondant.
 
Vous m’avez compris, en passant par la lorraine, comme dit la chanson, ne venez pas à Paris ce sera pire qu’à New York. Depuis Mai 68, nous sommes très mal élevés à Paris. Nous votons très mal.
 Demandez un peu au Pitbull de service de mon oncle qui voulait trouver des strapontins à de valeureux cadres RPG à son oncle. Il vous narrera, en vociférant, c’est plus fort que lui, ce que ce dernier a fait de ce torchon qui ne valait pas 1000 voix. Nous ferons de même à ce projet de décret dont le sort est scellé.
 
Foutez-moi ça dans les catacombes de Paris ! Et ramenez-nous Oury Bah !
Et frères foutaniens, arrêtez cette "guerre" picrocholine ! (2)
 Wa Salam,
 
El Hajj Saïdou Nour
 Note (1) Voir leur communiqué à www-nrgui.com ; ou www.manifeste-guinee2010.org
         (2) Voir Google !   

 

El Hajj Saïdou Nour Bokoum

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×