Arrestation d'un policier suite à la mort d'un jeune manifestant (officiel)

Sans titre 199

Suite à la mort mardi d'un jeune manifestant de 20 ans, un policier accusé de meurtre a été arrêté dans la nuit du mardi à mercredi, a annoncé le ministre guinéen de la Sécurité et de la protection civile Abdoul Kabèlè Camara, dans une déclaration faite mercredi, à la télévision nationale.

Le présumé auteur du coup de feu ayant provoqué la mort de Thierno Hamidou Diallo répond au nom du capitaine Kalil Diallo, chef de la section de la compagnie mobile d'intervention et de la sécurité (CMIS) numéro 2 de Bambéto.

Aussitôt après cette arrestation, le procureur général de la république a été informé afin que des enquêtes soient menées pour déceler d'éventuels complices, a souligné le ministre de la sécurité.

Dans un communiqué officiel, le porte-parole du gouvernement guinéen le ministre Albert Damantang Camara a reconnu la mort d'une personne, avec 12 personnes blessées et six interpellation dont un policier.

"Le gouvernement regrette profondément que la manifestation qui s'est déroulée dans un esprit de civisme enregistre finalement des victimes en marge de son déroulement", a précisé le porte-parole du gouvernement.

Après avoir présenté les condoléances du gouvernement aux familles des victimes, il a souhaité que "le dialogue reprenne rapidement pour parvenir à une solution respectueuse des lois sur les questions d'enjeu national".

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×