Bah Ousmane et l´UPR rejoignent l´Alliance Arc-en-ciel

21_08_10_ousmane.png

El Hadj Ousmane Bah, le leader de l´Upr, a rejoint l´Alliance Arc-en-ciel qui soutient la candidature du Pr. Alpha Condé du Rpg au second tour du scrutin du 19 Septembre 2010. Cela s´est passé au siège de l´Upr sis à la Minière, ce samedi 21 août, aux environs de midi. Etaient présents à la cérémonie de signature certains membres de l´Alliance dont El hadj Papa Koly Kourouma (Rdr), Rougui Barry (Gur), El Hadj Mamadou Sylla (Udg), Hadja Saran Daraba Kaba (Cdp), Jean Marc Telliano (Rdig) et Alpha Ibrahima Keira (Pr).

Prenant la parole en premier pour souhaiter la bienvenue à ses hôtes, El Hadj Ousmane Bah a tenu à rappeler le nom de feu Siradiou Diallo, fondateur du parti, qui s´est battu aux côtés de feu Bâ Mamadou, Jean Marie Doré et le Pr. Alpha Condé pour l´instauration du multipartisme en Guinée. C´est cette reconnaissance qui explique, après large consultation des structures du parti, le choix de soutenir le leader historique du Rpg dont l´expérience et l´engagement pour une Guinée démocratique ne sont plus à démontrer, contrairement aux « fossoyeurs de l´économie guinéenne qui cherchent à se faire une nouvelle virginité en tentant de tromper les Guinéens ». Cette nouvelle signature vient renforcer l´Alliance Arc-en-ciel qui comptait déjà quelques 90 partis politiques et des dizaines d´associations et Ong.

La déclaration de l´Upr lue par le responsable à la communication du parti, Sékou Chérif Fadiga, devant une nombreuse foule de militants et sympathisants et de ses nouveaux alliés, les invite à se mobiliser pour la victoire du candidat du changement, le Pr. Alpha Condé. Elle affirme que « le débat politique ne doit pas être abordé en terme de groupes ethniques, mais il doit se situer plutôt sur le terrain des idées, de la compétence et sur celui de l´intégrité morale ». Comme quoi ce n´est pas l´ethnie qui doit prévaloir dans le choix de celui qui doit diriger la Guinée pendant cinq ans.

Le porte-parole de l´Upr, El Hadj Morou Baldé, a dans la déclaration d´accord entre les deux parties (Alliance et Upr) le fait l´historique du parti en rappelant les différentes structures unitaires de l´opposition d´antan (Codem, Frad, Morad, Forum, Cod, Car´) dans lesquelles les Siradiou Diallo, Bâ Mamadou et Alpha Condé se sont investis pour l´avènement d´une alternance en Guinée. Aussi, il a invité les militants à voter pour le candidat qui incarne la volonté de changement, de progrès et de renouveau.

L´accord qui se décline en un programme quinquennal de développement comprend entre autres points importants la séparation des pouvoirs, l´unité nationale, la restauration de l´autorité de l´Etat, la restructuration de l´armée et l´autosuffisance alimentaire grâce à un développement de l´agriculture. Après l´instant solennel de la signature de l´accord et des accolades entre les deux leaders (Bah Ousmane et Alpha Condé), le Pr. Alpha Condé a pris la parole sous les ovations nourries d´un public complètement acquis à la cause du changement et de la rupture prôné par le candidat de l´Alliance Arc-en-ciel. Il a demandé à l´assistance une minute de silence pour El Hadj Ibrahima Bah, 1er imam de la grande mosquée de Conakry décédé ce samedi 21 août et pour les leaders disparus Siradiou Diallo et Bâ Mamadou dont il a vanté les mérites. Pour le Pr. Alpha Condé, les résultats du 1er tour sont la résultante d´un véritable complot pour faire gagner le candidat de l´Ufdg, Cellou Dalein Diallo.

Cela a été ourdi par une mafia d´hommes d´affaires « qui se comportent comme des charognards ». Dans un langage clair et ferme, il a dénoncé la Ceni pour les fraudes constatées au 1er tour et insistera à nouveau pour que le Matap soit associé au processus électoral. Il promet de mettre à la face du monde la mal gouvernance de ces prédateurs. « On verra qui est qui ´ », a certifié le Pr. Condé qui a insisté sur le fait que cette fois-ci, « nous ne nous laisserons pas faire ». Rappelant la terreur qu´ont vécue au Foutah les électeurs non acquis à la cause du camp d´en-face, il a aussi affirmé que l´Alliance enverra des gens de Conakry (qui ne craignent pas d´être vidés de leurs domiciles), pour suivre les opérations de vote dans cette région. « C´est un autre match qui se joue », rappelle le candidat de l´Alliance Arc-en-ciel qui pointe un doigt accusateur sur « les voleurs qui crient au voleur », dans la mesure où certains responsables de la Ceni acquis aux causes de l´Ufdg font feu de tout bois depuis quelques jours dans les médias en accusant le Premier ministre Jean Marie Doré, parce qu´il a dénoncé les fraudes massives du premier tour et veut que « la Ceni qui n´a pas les compétences techniques soit secondée par le Matap qui a les ressources humaines et l´expérience dans la gestion des élections ». Pour conclure, le Pr. Alpha Condé s´est interrogé en ces termes : « Comment un peuple qui veut le changement peut-il élire celui qui symbolise le vol ´ » en rappelant que sous Dadis,  certains avaient peur quand on allait au Palais du peuple, croyant qu´on allait les arrêter. »

Comme quoi, ce 1er tour est très loin de refléter la réalité de la volonté populaire. Les compteurs étant remis à zéro, il s´agit pour l´Alliance pour le changement (Arc-en-ciel) de se doter des moyens de contrôle nécessaires pour que les votes de ses militants ne soient plus détournés.

La Sentinelle

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site