Communiqué de Presse du ministère guinéen des mines

Sans titre 128

Pékin – Le 13 novembre 2015, les partenaires du projet de minerai de fer de classe mondiale en Guinée, Simandou Sud, ont conclu le processus d’évaluation prévu sous les auspices du Cadre d’Investissement lancé fin juin. Ils se sont accordés sur un calendrier révisé des étapes clés et sur des mesures pour accélérer la livraison des Études de Faisabilité bancable (EFB) pour la mine et les infrastructures, ainsi que des activités facilitatrices de l’État pour l'investissement et la construction.

 Celles-ci sont en effet des catalyseurs essentiels autant pour la formation d’un consortium pour les infrastructures que pour le financement du projet.

Le Gouvernement de Guinée, Rio Tinto, un consortium d’investisseurs chinois dirigé par Aluminum Corporation of China (Chinalco) et la Société Financière Internationale (SFI) ont examiné l’avancement et le processus pour compléter les EFB et les Activités facilitatrices de l’État, dont notamment les facteurs et circonstances qui ont impactés le projet depuis l’entrée en vigueur du Cadre d’Investissement.

Les partenaires ont réaffirmé leur engagement à travailler ensemble pour trouver des solutions crédibles afin de redonner un élan au projet.

Des premières versions des EFB pour la mine et les infrastructures (rail et port) sont attendues pour décembre 2015, avant la livraison des versions finales et des activités facilitatrices de l’État à la date révisée pour la sélection d’un consortium pour les infrastructures en mai 2016.

Le Ministre d’État, Ministre des Mines et de la Géologie de la République de Guinée, Monsieur Kerfalla Yansané,a déclaré que Simandou Sud est un projet transformationnel pour la Guinée.

Toutes les parties doivent se conformer à leurs engagements respectifs. Le Président de la République, son Excellence Professeur Alpha Condé et notre Gouvernement sommes pleinement engagés à créer un climat d’investissement positif et à jouer leur rôle pour l’avancement du projet ».

Monsieur Alain Davies, Chef de la Direction de Rio Tinto Diamants et Minéraux a dit : « Cet accord représente une étape importante dans le cadre du projet et établit un calendrier clair pour la livraison des Études de Faisabilité bancable et des activités facilitatrices de l’État ».

Monsieur Liu Caiming, Vice-Président de Chinalco a pour sa part affirmé :“Simandou est une ressource de classe mondiale. Nous sommes convaincus que le soutien du Gouvernement de Guinée permettra à tous ses actionnaires de donner un excellent exemple pour d’autres grands projets miniers, en fournissant au peuple Guinéen des bénéfices importants, aux investisseurs des rendements solides,et un résultat gagnant-gagnant pour toutes les parties”.

Pour Madame Namrata Thapar, Responsable Mondiale de la SFI pour le secteur minier, « La SFI en tant que membre du Groupe de la Banque mondiale, reste déterminée à soutenir Simandou Sud, un projet transformationnel qui a le potentiel d’offrir des avantages considérables pour la Guinée et sa population ».

Les partenaires du projet ont également convenu de mettre en œuvre un contrôle plus strict de l'avancement du projet, avec des calendriers détaillés et des étapes intermédiaires fournissant la base pour un meilleur suivi des activités afin de réduire tout risque de retard.

Bureau de Presse de la Présidence

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×