Communiqué du gouvernement relatif aux affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

22317.jpg

Conakry 18 novembre 2013 - Dimanche 17 novembre 2013, des incidents ont éclaté entre forces de l’ordre et des jeunes des quartiers de Cosa et Wanidara dans la banlieue de Conakry. Ces affrontements ont débuté suite à un appel lancé depuis les ondes de la radio Planète Fm tendant à faire croire aux auditeurs qu’un journaliste de ladite radio,connu pour ses propos quotidiens incitant à l’affrontement politique et intercommunautaire, serait sous la menace d’enlèvement de la part des forces de sécurité et demandant l’intervention de la population riveraine.

Cette information, totalement infondée et irresponsable, a amené des jeunes des quartiers environnants à ériger des barricades et à s’attaquer aux véhicules et passants dans la zone précitée. Malgré les tentatives d’autres groupes de jeunes de ramener le calme et devant l’ampleur que prenaient les exactions contre les citoyens, les forces de gendarmerie et de police ont pris des dispositions pour assurer le maintien de l’ordre public et la sécurité des citoyens. Les affrontements entre groupes de jeunes et forces de l’ordre ont entraîné 1 mort et 5 blessés civils, 4 blessés (dont un grave) côté forces de l’ordre. Par ailleurs, plusieurs véhicules ont été endommagés et plusieurs personnes agressées lors des incidents précédant l’intervention des forces de maintien de l’ordre. Le gouvernement déplore ces événements malheureux, présente ses condoléances les plus émues à la famille de la victime ainsi que sa compassion aux personnes qui ont subi des exactions physiques et des dommages matériels. Une enquête déterminera l’origine de ces violences et les conséquences légales qui en découleront. Le gouvernement appelle une fois de plus les responsables de médias à exercer leur mission d’information dans un esprit de liberté et de responsabilité. Il invite les organisations de presse à veiller au respect de la déontologie par leurs membres.

Le Porte-parole du Gouvernement

M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×