Communiqué du mouvement de soutien aux actions du CNDD et au président Dadis

 e1825cddfb.jpg

Le Bureau du Mouvement de Soutien aux Actions du CNDD et au Président Dadis remercie très chaleureusement tous les Guinéens qui, malgré le temps glacial, ont effectué le déplacement pour participer et contribuer au débat pour la paix sociale en Guinée.

Le Bureau remercie très sincèrement les amis panafricanistes de la Mauritanie, du Mali, du Gabon, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Bénin qui sont venus joindre leur voix à celle de leurs sœurs et frères du Mouvement de Soutien aux Actions du CNDD et au Président Dadis pour parler de la paix en Guinée et en Afrique.

Le Bureau déplore qu’une dizaine de jeunes militants du RPG, UFDG et FUDEC soient venus pour perturber le débat alors que l’opportunité était offerte pour qu’ensemble, par et dans le dialogue, nous ayons un franc échange des idées dans le but de rechercher la voie de la paix en Guinée. Malheureusement, les extrémistes avaient choisi la violence en vociférant menaces de mort et injures. Contrairement à leurs discours, ils ont manqué, une nouvelle fois, l’occasion de se montrer dignes de leur engagement politique et démocratique.

Finalement, ils ont plutôt prouvé que leur règne, si cela pouvait arriver, sera celui de la terreur contre toutes les libertés humaines, à commencer par la liberté d’opinion et d’expression.

Puisqu’ils ne comprennent que le langage de la force, nous avons été amenés à faire appel à la police qui les a vidés de la salle comme des voyous doivent l’être en de pareille circonstance.

Nous nous excusons très sincèrement auprès de nos invités pour le spectacle honteux ainsi offert lequel ne fait que ternir l’image de la Guinée que nous voulons respectueuse et respectée, au sein du Mouvement de Soutien aux Actions du CNDD et au Président Dadis.

Le calme revenu après l’évacuation manu-militari des agresseurs de la liberté d’expression, le débat été déclaré ouvert par Madame Bountou Raby BANGOURA, Présidente du Mouvement de Soutien aux Actions du CNDD et au Président, le Capitaine Moussa Dadis Camara à la fin de son allocution de bienvenue aux illustres invités.

Il faut noter que les militants du FUDEC n’ont pas participé à la scène de sauvagerie et de barbarie de ceux du RPG et de l’UFDG qui ont exposé, au su et au vu de tous, qu’en matière de liberté et de démocratie, il ne faut pas compter sur leur parti politique.

Le bureau du Mouvement de Soutien aux Actions du CNDD et au Président Dadis est fermement déterminé à poursuivre ses manifestations en faveur de la paix. Autant écrire, ici, que ni l’intimidation, ni les provocations ne sauront affecter l’engagement de tous les membres du Mouvement.

Il lance un appel à tous les Guinéens à rejoindre ses rangs pour qu’ensemble nous trouvions la vraie solution à la crise que traverse notre pays. Et la recherche de la paix sociale, gage du développement durable et de la stabilité d’un Etat, est l’une des solutions. D’ailleurs des contacts sont noués avec des compatriotes du Canada, Danemark…, etc. pour la mise en place de leur mouvement de soutien aux autorités de Conakry.

La conférence a pris fin à 19 H00 comme initialement programmée. Dans les prochains jours, le film et les différentes interventions prononcées au cours du débat seront largement diffusés.


Paris 21 décembre 2009

Cellule de Communication du Bureau
Cheick Amadou Seck et Jacques Kourouma

 

Renseignements et contacts : 06 60 27 28 15

06 66 62 51 04
06 08 76 97 61
06 25 09 52 09

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site