Course au gigantisme : Mme Rabi Sérah Diallo constitue son « gouvernement » de 155 membres !

 

Je vous propose une très courte réaction qui peut pourtant amener à une profonde réflexion. Il y a trois semaines, je félicitais non sans inquiétude notre sœur Hadja Rabiatou Sérah Diallo pour sa nomination à la tête du CNT (Conseil National de Transition). Je parlais de « mariage », non pas pour le meilleur et pour le pire mais bien pour « le poisson et pour le riz ». Je ne croyais pas si bien dire !

En effet, pour le banquet il n’était prévu que 101 couverts ! Le nombre de convives a augmenté de plus de 50%. Il faut servir maintenant 155 personnes. J’espère que notre Hadja cuisine bien.

Identifions les convives. Sur les 10 des « forces de défense et de sécurité » on dénombre 6 colonels ! Où sont les caporaux ? Les médecins sont bien représentés, tant mieux. Aurait-on ignoré les tisserands ? J’ose espérer que celui qui parlera au nom des personnes handicapées est en bonne santé physique et mentale.

Ce qui m’étonne un peu, c’est la répartition géographique des invités de la diaspora. Tout porte à croire qu’il y a plus de Guinéens aux Pays-Bas, plus ouverts, que dans toute la Confédération Helvétique, moins permissive. Le Royaume-Uni a-t-il été oublié ? Les bataillons de la diaspora sont plus étoffés en Afrique de l’ouest. Les Guinéens résidant en Sierra Leone, au Liberia ou en Côte d’Ivoire ne se sentent-ils pas frustrés ? Et ceux d’Atlanta, de Washington ou de Montréal ? Je serais étonné que les Seychelles abritent plus de Guinéens que toute l’Océanie. C’est à Paris que ça risque de grincer. Certains grincheux n’auront pas leur bol de soupe tant espéré ! Tous les coups bas ne payent pas !

Indépendamment de la qualité des 155 « élus », ce qui importe c’est le rôle qu’on veut leur faire jouer. Le CNT devrait être un organe délibérant. Je crains qu’on ait délibérément choisi des « consultants », plus intéressés à manger qu’à donner un quelconque avis ! On a voulu faire plaisir à tout le monde. La Guinée sortira-elle gagnante ? Avec trois gouvernements superposés (ceux de Doré, de Konaté et de Rabi) notre pays est si lourdement gouverné qu’il a du mal à bouger. L’appétit y reste en permanence même pour les dodus qui ont toujours trop bouffé.

Je vous souhaite une bonne digestion !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×