Des femmes leaders de Guinée plaident pour la libération des lycéennes nigérianes

Arton603982

Des femmes guinéennes ont demandé, à l’issue d’une marche pacifique organisée à Conakry, l’intervention de tous les dirigeants africains pour faire libérer les 223 lycéennes nigérianes enlevées le 15 avril dernier dans l’État du Borno au Nigeria, a constaté APA samedi sur place.

La marche pacifique, organisée par les femmes journalistes de Guinée, s’est tenue à Kaloum, le centre administratif et des affaires de Conakry, précisément de la Place des Martyrs à l’Ambassade du Nigeria via le Port de Conakry.

Toutes de blanc vêtu, et scandant des slogans, les marcheuses comportaient des femmes ministres en fonction, comme Domani Doré des sports, des femmes leaders ou parlementaires ou des femmes travaillant dans des institutions républicaines.

Durant tout leur trajet, les marcheuses scandaient des slogans comme « rendez-nous nos filles, « rendez-nous nos sœurs » ou « plus jamais ça », alors que d’autres brandissaient des pancartes qui relayaient les mêmes appels.

Au terme de la marche, la lycéenne Kadiatou Bah a, dans un discours, dit que les femmes guinéennes ne peuvent ni s’asseoir, ni rester les bras croisés, surtout quand la case du voisin brûle. Au contraire, elles doivent agir vite.

Au nom de toutes les lycéennes de Guinée, elle a réclamé la libération des sœurs nigérianes pour qu’elles puissent retrouver leurs familles respectives.

De son côté, l’ancienne ministre Mme Kaba Rougui Barry,  aujourd’hui conseillère du président de la république, a demandé à tous les chefs d’État du monde de se lever pour sauver les jeunes filles afin qu’elles puissent rentrer à la maison.

« Les femmes guinéennes sont là, se tiennent la main pour lancer un appel de paix et de retour de nos filles. Nous n’allons pas manger, ni boire, nous voulons que nos filles rentrent aujourd’hui s’il vous plait, nous les voulons aujourd’hui ».

En réponse, le représentant de l’ambassadeur nigérian en Guinée, John Ousmane, a remercié les femmes leaders de Guinée pour cette mobilisation générale. 

« Nous sommes vraiment heureux pour cette mobilisation, c’est une preuve des excellentes relations, qui existent entre la Guinée et le Nigeria », a-t-il conclu.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×