Discours du Pr Alpha à la rencontre de Sékhoutouréya avec les acteurs politiques

131886443-title0h.jpg

Discours du Président de la République: Les opinions politiques nous séparent certes, mais nous devons reconnaitre que beaucoup d’autres choses plus importantes nous unissent aussi. L’unité de notre nation, l’attachement à la démocratie, l’obligation de vivre ensemble, de nous enrichir de nos différences. Je vais donner instruction au premier ministre d’organiser avec les institutions républicaines, les religieux et les partis politiques un cadre de dialogue. Ce cadre dont les séances seront régulières doit favoriser un débat responsable et d’approfondissement de la démocratie. Les préoccupations et les interrogations, à travers des débats permettront de trouver une réponse adéquate dont la mise en œuvre efficace favorisera l’apaisement et la compréhension.

Ces élections législatives seront organisées dans notre pays. Elles seront transparentes, crédibles et fondées sur le respect de la loi. Je réaffirme mon attachement aux libertés fondamentales en générales, à la liberté des manifestations en particulier. Nous savons tous que la force des lois c’est dans leur application. Comme je l’ai dis lors de ma dernière déclaration, les mêmes lois qui font des libertés ce sont celles qui situent les responsabilités. Je souhaite que les organisateurs des manifestations publiques assument leur responsabilité, que la justice également veille au respect des libertés, à la sécurité des personnes et de leurs biens. 

Je voulais également partager avec vous un souci, une préoccupation. Les hommes publics, les leaders politiques que nous sommes, devons éviter toute incitation à la haine, nous devons respecter la dignité humaine, nous devons éviter les propos qui déclenchent ou entretiennent les violences. Cette préoccupation non seulement unir la vie publique mais aussi va contribuer à assoir la cohésion, la paix et la justice sans lesquelles nous ne pourrons pas construire notre nation. Pour développer notre pays, nous devons renforcer la stabilité. Nous avons vu ici quand la guerre civile faisait rage dans la sous région, la Guinée a résisté au démon de guerre civile pour offrir un espace de stabilité. Aucun développement, aucun progrès, aucune amélioration de condition de vie ne peut s’opérer sans la stabilité.

En tant que chef de l’Etat et père de la nation, je ferai tout ce qui est de mon pouvoir pour établir un Etat de droit pour promouvoir un développement économique durable. J’invite les institutions républicaines et les leaders politiques, chacun à jouer pleinement son rôle dans le respect de la loi et de la tolérance. Je lance un appel solennel aux guinéennes et guinéens, où qu’ils soient, quelque soient leurs opinions d’éviter la violence, de ne pas oublier que les différentes composantes de notre nation sont liées depuis des siècles par le sang et par la culture. Les prochaines élections législatives constitueront une étape clé dans l’édification de notre démocratie et elles doivent permettre à vous les citoyens de désigner vos représentants à l’Assemblée Nationale. Elles doivent être organisées conformément à la loi et à vous permettre donc de pleinement jouir de vos droits.

Je remercie le premier ministre, je crois qu’on a besoin d’une école administrative pour la formation de nos cadres. Parce qu’il nous le faut vraiment. Et je sais que le premier ministre et son gouvernement sont sur la voie déjà.

je vous remercie.

Le Pr Alpha Condé

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×