ADP et Collectif

Affaire Gueckedou: Déclaration conjointe de l'ADP et du Collectif

leaders-oppisition.jpg

L’ADP et le Collectif déplorent que la crise que traverse la ville de Guéckédou, en dépit du calme apparent qui y règne actuellement, continue à s’aggraver en raison du traitement brutal et partisan qui en est fait par le Gouvernement.

L’ADP et le Collectif dénoncent la volonté du pouvoir de donner une coloration ethnique à la crise en ramenant ses causes à une opposition entre des communautés qui ont pourtant toujours vécu, dans le passé, dans l’harmonie et la paix.

Lire la suite

Déclaration conjointe de l'ADP et du Collectif relative aux violences survenues à Guékédou

leaders-oppisition.jpg

C’est avec indignation que l’ADP et le Collectif ont pris connaissance des tristes évènements survenus à Guéckédou, ville située au Sud-est de la Guinée, dans la région forestière. La gestion partisane et brutale de cette crise par les autorités publiques a entrainé des affrontements inter- communautaires particulièrement violents qui ont occasionné la mort par balles de deux citoyens, plus de cents blessés et des dizaines d’arrestations.

Lire la suite

Déclaration conjointe de l'ADP et du Collectif

leaders-oppisition.jpg

L’ADP et le Collectif ont été informés, de sources concordantes et dignes de foi, que l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a transmis à la Commission electorale nationale indépendante (CENI), depuis plus de dix jours, son dernier rapport faisant l’évaluation de la mise en œuvre de ses vingt recommandations formulées au terme de sa mission de vérification du système et des matériels mis en œuvre par l’opérateur technique Waymark.

Lire la suite

Massacres de Zogota: l'ADP et le Collectif condamnent fermement et exigent la mise en place d'une commission d'enquête indépendante

leaders-oppisition.jpg

L’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) et le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition ont appris avec indignation les massacres de paisibles populations endormies au moment des faits dans le village de Zoghota, préfecture de N’Zérékoré, République de Guinée. Ces actes barbares d’un autre âge ont été perpétrés dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 août, 2012 par des forces de défense et de sécurité aux ordres des autorités de la République de Guinée.

Lire la suite

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site