Drame du 28 septembre : une mission de la CPI à Conakry

Justice1 med hr

Une mission de la Cour pénale internationale (CPI) séjourne depuis jeudi à Conakry, la capitale guinéenne, dans le but de procéder à un état des lieux de la procédure d’enquête relative au massacre du 28 septembre, qui a déjà donné lieu à l’audition de 14 personnes.

Cette mission comme celles effectuées ces derniers temps par le Bureau de la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, viserait à mettre la pression sur les autorités judiciaires guinéennes, afin de les contraindre à organiser le procès lié au massacre du 28 septembre.

Le drame qui s’est produit sous le règne de la junte militaire de Moussa Dadis Camara, avait fait 157 morts et une centaine de filles et de femmes violées, selon un rapport des Nations Unies.

Durant son séjour, la mission va échanger avec le pool de juges chargés du dossier. Des rencontres sont également prévues avec le ministre guinéen de la Justice, Me Cheick Sako.

Ce dernier a promis des innovations et des surprises dans le secteur de la justice pour l’année 2016. Parmi ces surprises, des observateurs s’attendent à la tenue du procès du 28 septembre. Les victimes de cette expédition punitive ne cessent de réclamer justice.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×