Élections en Guinée : l'opposition y va, mais dénonce les conditions

Index 248

Alors que le scrutin présidentiel est prévu pour le 11 octobre, Cellou Dalein Diallo, chef de l'UFDG, pointe du doigt des insuffisances et des anomalies. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les conditions de la présidentielle ne satisfont pas du tout l'opposition guinéenne. Cela explique la demande de report émanant de l'ensemble des sept candidats en lice face au président Condé.

Après avoir menacé de boycotter les élections, l'opposition s'est ravisée non sans pointer du doigt des imperfections quant à l'organisation de cette présidentielle. En première ligne, il y a Cellou Dalein Diallo, président de l'UFDG, qui n'a pas manqué de réagir après que la Commission électorale nationale indépendante en Guinée (Céni) a assuré ce mercredi être en mesure de tenir la présidentielle à la date prévue, dimanche. "Il y a trop de dysfonctionnements et d'anomalies", explique-t-on dans son entourage alors que le porte-parole de la Céni, Amadou Salif Kébé, lors d'une conférence de presse à Conakry, a indiqué que "l'état des préparatifs du scrutin du 11 octobre est largement satisfaisant". "Rien à notre niveau ne nous dit que nous ne pouvons pas aller aux élections le 11 octobre", a-t-il précisé.

Des fichiers électoraux "pas rigoureusement parfaits"

Interrogé sur la position de la Céni quant à la demande de l'opposition d'un report d'au moins une semaine, notamment en raison de doutes sur la fiabilité des listes électorales et de problèmes de distribution des cartes d'électeur, M. Kébé a néanmoins indiqué qu'elle n'en avait pas encore délibéré, mais qu'elle se prononcerait avant le scrutin.
"Pour ce qui concerne la distribution des cartes d'électeur, nous avons des fortunes diverses", a-t-il reconnu. "Pour certaines régions, ça va jusqu'à 80 %, pour d'autres, elles sont à 45 %, d'autres à 50 %", à quatre jours du vote, a précisé le responsable de la Céni. En termes de matériel électoral dans les bureaux de vote, "les cinq communes de Conakry, qui sont les dernières à être servies, sont en train d'être servies", a-t-il souligné. Ce à quoi Cellou Dalein Diallo a rétorqué que "plusieurs personnalités, ainsi que le Comité technique de suivi et de consolidation du fichier électoral en Guinée (mis en place à la suite de l'accord politique du 20 août) ont alerté sur les nombreuses irrégularités. Il paraît peu probable que les jours qui restent avant l'élection suffisent à nettoyer le fichier électoral de toutes les anomalies". Et de poursuivre en s'interrogeant sur la capacité de la mission d'observation électorale de l'Union européenne actuellement sur place et dirigée par le député européen luxembourgeois Frank Engel, à remplir convenablement la mission qu'elle s'est assignée. "Ses 70 membres auront du mal à couvrir les bureaux de vote de ce vaste pays (la moitié de la France), où les conditions de circulation restent mauvaises", a-t-il indiqué ajoutant que Frank Engel a reconnu lui-même que les fichiers électoraux n'étaient pas "rigoureusement parfaits". Clairement, le leader de l'UFDG pense que la régularité intégrale des élections pourrait être sujette à caution.

Des craintes quant à l'atmosphère pré-électorale

Sur un autre plan, le chef de l'opposition pointe du doigt les violences qui ont cours actuellement dans certaines villes du pays. Ainsi des événements récents à Nzérékoré où le préfet a dû instaurer un couvre-feu pour contenir la sérieuse flambée vécue par cette localité. Pour Cellou Dalein Diallo, ces violences sont à prendre très au sérieux pour éviter qu'elles prospèrent. "Les clivages ethniques n'ont fait l'objet que d'une déclaration prudente de l'Union européenne sur place", dit-il, ajoutant que "seul le représentant spécial du secrétaire général et chef du bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA), Mohamed Ibn Chambas, s'est dit préoccupé par les violences pré-électorales en Guinée Conakry et a appelé les différents acteurs politiques au calme et au sens de responsabilité".

 

Par James Barma

Source: LE POINT

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×