Exploitation des mines de fer par l’Inde

Soguipami 0Le gouvernement guinéen a signé avec la société indienne Ashapura une convention portant sur le développement du projet de fer de Forécariah. Précédemment détenu par Forécariah Guinea Mining SAU (une filiale de Bellzone Mining), la société a été placée sous liquidation judiciaire car la société manquait de moyens et a été déclarée insolvable en 2014.

La société minière, Forécariah Guinea Mining (FGM) exploitait le minerai de fer du gisement de Yomboyeli.
Avec la reprise de la mine de Yomboyéli, l’indien Ashapura tente de relancer l’exploitation du fer guinéen
Selon les termes du nouvel accord, la compagnie indienne devra désintéresser à hauteur de 25 millions de dollars les créanciers de Forecariah Guinea Mining, relancera l’exploitation de la mine de fer de Forécariah, réhabilitera le port de Konta, aménagera de nombreuses autres infrastructures.
Les réserves de la mine de fer de Yomboyéli sont estimées à trois millions de tonnes.
Le ministre des Mines, Abdoulaye, a déclaré que « Ce projet est important pour le pays parce qu’il permet non seulement la relance des activités de la mine de Forécariah, mais aussi l’ouverture de nouvelles opportunités sur un nouveau corridor, à travers la réhabilitation du port de Konta».

Par Frédéric Powelton

Source: Sahel Intelligence

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site