Plaidoyer pour l'arrêt de la torture dans les prisons guinéennes

a123c47ee74a185e47575f18e8641da2.jpg

Un groupe d'organisations non gouvernementales guinéennes et étrangères spécialisées dans la défense des droits de l'homme ont plaidé mercredi pour "l'arrêt immédiat de toutes sortes de torture et de traitements inhumains" constatés dans les prisons guinéennes et dans les centres de détention préventives à travers tout le pays.

Lors d'une conférence de presse, ces organisations dont l'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme et du citoyen (OGDH) ont sollicité auprès du gouvernement guinéen, des partenaires au développement et de tous les acteurs impliqués dans la protection du droit humain un meilleur traitement et surtout la suppression de toute violence envers des personnes en conflit avec la loi.

Le conférencier, Clément Boursin, a informé la presse de la publication d'un rapport conjoint portant sur "l'étude du phénomène tortionnaire en Guinée", réalisé en novembre avec la collaboration de plusieurs ONG guinéennes de défense des droits de l'homme avec un appui financier des partenaires extérieurs dont l'Union européenne.

Le rapport dont Xinhua a reçu copie traite de plusieurs facteurs liés à la torture et au traitement dégradant de l'homme observés dans les prisons du pays.

Le rapport cite l'usage réel de la torture, l'existence d'institutions tortionnaires, le règne de l'impunité et des dispositions de prévention et de lutte contre la torture inappliqués ou inefficaces.

"L'absence de volonté politique des régimes successifs pour lutter contre l'impunité va-t-elle perdurer avec le gouvernement civil aujourd'hui en place ?", s'interroge le rapport qui signale que la Guinée est dans un tournant important de son histoire avec l'annonce des élections législatives dans un climat politique tendu.

 

© Copyright Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. AUGER Bernard 17/11/2011

Eh oui le non respect des droits de l'homme par le gouvernement d'Alpha Condé était à prévoir ! Mais Monsieur Bernard KOUCHNER, "frère jumeau" et conseiller du président Alpha Condé, ancien responsable d'ONG, qu'attendez vous pour réagir ?

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site