L'évolution de la fièvre Ebola retombe à 72 décès sur 115 cas signalés en Guinée

Afro who int affected dstricts ebola

L’évolution de la fièvre hémorragique virale Ebola a été revue à la baisse en Guinée par les autorités sanitaires avec 72 décès sur 115 cas, alors que les précédents chiffres faisaient état de plus de 100 victimes, a appris APA samedi de sources officielles.

Selon le dernier communiqué du ministère de la santé, jusqu’à la date du 24 avril, la Guinée a enregistré 115 cas confirmés de fièvre hémorragique Ebola dont 72 décès pour six nouveaux cas déclarés du 17 au 24 avril 2014 parmi les contacts enregistrés et sous surveillance.

Parmi ces nouveaux cas, un a été enregistré à Conakry contre cinq à Gueckédou en région forestière.

Cette revue à la baisse des chiffres s’explique en partie par le fait que les autorités aient considéré à tort ou à raison certains décès enregistrés dans les zones touchées comme des victimes d’Ebola.

Pour l’ensemble du pays, à la date du 24 avril, 12 malades restent actuellement hospitalisés, notamment cinq dans le Centre de traitement de Conakry et sept toujours à Gueckédou.

De même, 21 malades sont sortis guéris des Centres de traitement Ebola, selon les chiffres officiels, dont douze à Conakry, sept à Gueckédou et 2 à Macenta, une ville de la région forestière.

En ce qui concerne les contacts, 878 avaient été recensés dans l’ensemble du pays et suivis, rapporte la même source.

Ainsi, au vu des résultats obtenus, la situation est de mieux en mieux contrôlée grâce aux dispositions prises par le gouvernement et les partenaires pour répondre à la fièvre Ebola.

Toutefois la vigilance reste de mise et les interventions doivent être renforcées dans la ville de Conakry.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site