L'opposition dénonce l'existence d'un commando de la mort contre les leaders politiques

-L-OPPOSITION-MET-EN-GARDE-LES-INSTITUTIONS-G.jpg

Le siège des nouvelles forces démocratiques (NFD) situé à Taouyah dans la commune de Ratoma a servi de cadre à une conférence de presse animée par le collectif des partis politiques pour la finalisation de la Transition jeudi et ce, trois jours après la tentative d'assassinat du Président Alpha Condé.

Au cours de cette conférence de presse, le collectif des partis politiques composés de 21 partis de l'opposition, a condamné à travers une déclaration la tentative d'assassinat dont Alpha Condé a été victime. Une déclaration lue par Mouctar Diallo des NFD : '' le collectif des partis politiques pour la finalisation de la Transition a appris avec amertume l'attaque armée perpétrée contre le Président de la République à son domicile privé dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011. Le collectif condamne avec fermeté cet acte ignoble et grave qui est de nature à remettre en cause les acquis démocratiques du peuple de Guinée. Le collectif, conscient de la fragilité du tissu social et compte tenu du passé de notre pays où de pareilles circonstances ont conduit à des exactions, des répressions et d'arrestations arbitraires sur fond de règlement de compte, recommende la mise sur pied d'une commission d'enquête indépendante pour faire toute la lumière sur ce malheureux évènement''.

Après la lecture de la déclaration par Mouctar Diallo des NFD. Les trois personnalités autour de la table à savoir: Faya Milimono de la nouvelle génération pour la République (NGR), Fodé Oussou Fofana de l'Union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) et Mouctar Diallo des NFD ont repondus aux différentes questions des médias.

Répondant à la question d'un confrère par rapport à la descente musclée des berets rouges au domicile du numéro deux de l'UFDG Bah Oury mercredi, Faya Milimono de la NGR declare: '' C'est un acte déplorable pour la jeune démocratie guinéenne. C'est d'autant plus déplorable et inquiétante que le Président de la République avait appelé au calme et d'éviter de tomber dans le piège d'un règlement de compte. Car depuis 48 heures, Bah Oury ne répond pas à l'appel, tout le monde est inquiet. Pire encore, de sources nombreuses concordantes indiquent qu'un commando de la mort est en préparation pour éliminer physiquement les leaders politiques gênants pour le pouvoir actuel, car les nouvelles autorités veulent éliminer physiquement les leaders politiques au lieu d'avoir la communauté internationale sur le dos et faire porter le chapeau à des éléments incontrolés de l'armée''.

Concernant la main tendue par Alpha Condé pour dialoguer avec le collectif, Faya Milimono dira que les 21 partis sont disposés mais, à certains préalables comme: '' l'audit du fichier électoral, la libération des prisonniers politiques de l'UFDG, le retour non seulement de Bah Oury de l'UFDG mais aussi les conseils communaux limogés illégalement par Alpha Condé avant toutes négociations ''.

Par ailleurs, les autorités judiciaires guinéennes ont ouvert depuis hier une information judiciaire pour juger les coupables de la tentative d'assassinat du Président Alpha Condé.

Ibrahima, KOACI CONAKRY

Quatre leaders de l'oppositions se sont regroupes chez Mr Mouctar Diallo pour faire rampart contre ce commando; ils dorment ensemble et passent la journee ensemble. Ils sont chez Mouctar Diallo (NFD), Dr Oussou Fofana (UFDG), Dr Faya Millimouno (NGR) et Etienne Soropogui (NFD); voici leurs temoignages téléphoniques sur youtube.

vidéo transmise par Paul THEA http://www.youtube.com/watch?v=l2xdTjmhi6w

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×