La Banque mondiale lance un programme de crédit pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises en Guinée

sans-titre-66.png

La Banque mondiale à travers sa filiale la Société financière internationale (IFC) a lancé lundi à Conakry un programme de crédit-bail Africa leasing facility pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises en Guinée.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'un crédit-bail qui constitue une solution innovatrice de financement pour les petites entreprises en Afrique sub-saharienne qui n'ont souvent pas d'antécédent en matière de crédit ou de garantie suffisante exigée par la plupart des banques pour financer l'équipement nécessaire, afin d' accroître leur productivité.

La représentante de l'IFC pour le Ghana, le Bénin, la Guinée, le Niger et le Togo Mary-Jean Moyo, a déclaré à l'occasion du lancement du programme que les pays qui cherchent à reconstruire leurs économies, comme la Guinée, bénéficient grandement lorsque les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont accès à l'équipement nécessaire, notamment dans les secteurs de l'industrie agroalimentaire, les mines, et les secteurs stratégiques.

Pour elle, avec les outils financiers nécessaires mis à leur disposition, les entrepreneurs guinéens auront la capacité d'accroitre grandement leur impact sur l'économie et de jouer un rôle encore plus important dans le développement futur du pays.

Cité dans une déclaration, le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), Lounceny Nabé, a précisé que le crédit-bail est une solution de financement qui concilie les besoins des uns et des autres en alignant sécurité, fiabilité et commodité du mode de financement.

Le crédit-bail est un contrat de location à durée déterminée passé entre une entreprise et une banque ou un établissement spécialisé.

Le programme Africa Leasing Facility d'IFC a pour objectif de créer un environnement légal et fiscal favorable au crédit-bail, renforcer les capacités des personnes clés du crédit-bail, et mobiliser les investissements de l'industrie du crédit-bail dans le continent.

Déjà active dans 15 pays du continent africain, le programme se concentrera dans les mois et années à venir sur neuf pays qui se remettent d'un conflit, comme la Guinée.

Au cours de l'exercice 2012, IFC a porté ses investissements à un niveau record de plus de 20 milliards de dollars en exploitant les capacités du secteur privé pour créer des emplois, stimuler l'innovation et résoudre les problèmes de développement les plus pressants.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×