Créer un site internet

La Guinée est favorable au lancement de la monnaie unique de la CEDEAO en décembre 2020

Alpha conde 7A l’instar de plusieurs autres pays de la sous-région, la Guinée est favorable au lancement de l’éco, monnaie unique des 15 Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) en décembre.

C’est ce qu’a affirmé mardi le président guinéen Alpha Condé au cours d’une visioconférence tenue en compagnie de ses homologues de pays ayant leurs propre monnaies locales comme la Sierra Leone, la Gambie, le Liberia, le Ghana, et le Nigeria

Dans son intervention à la télévision nationale, le chef de l’Etat guinéen a précisé que la position de la Guinée consiste à respecter l’esprit de la 56e session ordinaire des présidents de la CEDEAO, c’est-à-dire avoir « un panier de devises et de flexibilité ».

Toutefois, a-t-il dit, cela ne peut être possible que si les 15 chefs d’Etat de la sous-région tiennent une réunion afin de parler d’une seule et même voix à propos de la monnaie commune pour l’ensemble de l’espace économique.

« L’intégration sous-régionale est fondamentale pour le développement de l’Afrique de l’Ouest », a souligné le président Condé.

Il a exhorté aussi les chefs d’Etat de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) à respecter la décision prise à 15, lors de leur dernière session.

Selon lui, il est évident pour la Guinée que l’éco reste la monnaie des 15 Etats de la CEDEAO, avec un panier de devises et de flexibilité.

Cela nourrit l’espoir, un jour, de parvenir à une monnaie unique pour l’Afrique.

Le président Condé a conclu par ces mots : « en aucun cas la Guinée ne saurait adhérer à une zone monétaire sans les 15 Etats ». 

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site