La Guinée ne dispose pas de données démographiques fiables depuis 17 ans

La Guinée ne dispose pas de données statistiques démographiques fiables sur sa population urbaine et rurale et l'évolution des activités socioéconomiques depuis 17 ans, a indiqué lundi le ministre guinéen du Plan Sékou Keita, lors d'une rencontre d'échange sur son département.

Selon lui, le dernier dénombrement de la population et de l'habitation de la Guinée remonte en 1996, alors que les Nations Unies recommandent à tous les membres du monde de procéder à l'inventaire de sa population globale et de son habitat, afin de disposer des données stratégiques fiables. "Une base de données sur la population et les activités socioéconomiques permettent de bâtir un plan de développement en faveur des citoyens du pays", a affirmé le ministre, avant d'ajouter que les indicateurs socioéconomiques et démographiques d'un pays favorisent l'établissement d'une vision globale sur le la croissance du pays. Toute chose qui explique la volonté de l'actuel gouvernement de lancer à partir du 1er février le recensement général de la population de l'habitation (RGPH), avec la mobilisation de plus de 9 000 agents recrutés et formés à cet effet.

D'après M. Keita, il s'agit pour le gouvernement guinéen d'avoir une vision sur la densité de la population qui était de moins de 30 habitants/km2, d'avoir des indicateurs sur le taux de natalité, de mortalité et de fécondité, afin de faire des projections sur la croissance démographique.

Toutefois, dans le souci de sensibiliser et de mobiliser massivement les populations urbaines et rurales de la Guinée, le chef de département du plan a tenu à souligner que le recensement général de la population et de l'habitation n'a rien à avoir avec le recensement électoral ou avec les objectifs politiques.

De même, le représentant résident du système des Nations Unies en Guinée Anthony Boamah a précisé que les données démographiques permettent d'évaluer les avancées réalisées par le pays en terme d'atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Les récentes données démographiques du ministère du plan indiquent que la population guinéenne, avec une croissance annuelle de 3,1%, oscille aux environs de 11,5 millions de personnes, avec plus de 52% des femmes et une dominante majorité des jeunes dont l'âge varie entre 25 et 30 ans.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×