La ruée vers les zones aurifères met à mal le secteur agricole en Haute Guinée

imagescab141rp.jpg

La vulgarisation des détecteurs de métaux qui sont disponibles en vente dans des magasins dans la capitale a révolutionné le secteur des mines en Haute Guinée, où les orpailleurs traditionnels se procurent ces engins censés leur rapporter des pépites d'or, avec une réduction sensible du temps de travail utilisé dans cette quête qui se faisait jadis au péril de leur vie, a-t-on appris de bonne source.

La vulgarisation des détecteurs de métaux qui sont disponibles en vente dans des magasins dans la capitale a révolutionné le secteur des mines en Haute Guinée, où les orpailleurs traditionnels se procurent ces engins censés leur rapporter des pépites d'or, avec une réduction sensible du temps de travail utilisé dans cette quête qui se faisait jadis au péril de leur vie, a-t-on appris de bonne source.

Cela entraîne une nouvelle ruée vers l'or dans des préfectures de Kankan, Kouroussa, Mandiana.

Une situation qui semble préoccuper la Chambre d'agriculture qui vient de tirer la sonnette d'alarme contre ce que cette ruée vers l'or pourrait représenter comme menace sur le secteur de l'agriculture. Qui ne fait plus recette en termes d'adhérents dans cette région pourtant réputée pour ses potentialités en termes de culture de coton.

A l'allure où vont les choses, le secteur du coton que les nouvelles autorités guinéennes veulent pourtant relancer va continuer à battre encore de l'aile.

Le fait que n'importe qui puisse se procurer un détecteur de métaux moyennant quelques dizaines de millions de francs guinéens sans aucune contrainte administrative est devenu un tremplin pour faire fortune dans le secteur de l'or.

Alors pourquoi cultiver la terre, si l'or est désormais à portée de main des populations ? C'est en tout cas le propos qu'on entend chez la plupart de ces populations de la Haute Guinée dont les conditions de vie commencent à connaître une certaine amélioration, grâce à ces engins "faiseurs de millionnaires'', selon nos informations.

Des champs entiers mis en valeur lors de la campagne agricole seraient en souffrance, faute de main d'oeuvre, d'après nos informations.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site