Lancement en Guinée d’une campagne de collecte de sang dans les universités

15500818843601 780x440Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi, Mouctar Diallo et son homologue de l’Enseignement supérieur, Abdoulaye Yéro Baldé ont procédé, mercredi à l’Université Gamal Abdel Nasser, au lancement de la campagne de collecte de sang dans les institutions d’enseignement supérieur.

En partenariat avec le Centre de transfusion sanguine, les deux ministères entendent contribuer à réduire le besoin de sang dans les hôpitaux et à sensibiliser les autres citoyens dans ce sens.

« Nous avons signé un partenariat de collecte de sang pour contribuer à sauver des vies. C’est également pour lancer un appel à l’endroit des citoyens de donner du sang pour résoudre ce manque criard de déficit de sang. A cause du manque de sang dans nos hôpitaux, beaucoup de gens en meurent », a indiqué le ministre Mouctar Diallo.

Abondant dans le même sens, le ministre de l’Enseignement supérieure ajoute que : « Chaque citoyen doit pouvoir donner son sang au moins une fois par an pour que les Guinéens ne meurent pas par manque de sang. Cette action donne une nouvelle envergure à nos universités. Car, il ne s’agit pas seulement de venir étudier dans les universités et repartir, chaque citoyen doit être un exemple dans la société ».

Selon Dr Yves Nyankoye Haba, directeur général du centre national de transfusion sanguine, chaque année, pour satisfaire la demande nationale en sang, il faut 110 000 dons.

« Nous sommes à 60000 annuellement, ce qui fait un déficit d’un peu plus de 40.000. Même ces 60000 proviennent majoritairement des familles des bénéficiaires alors que cela devrait venir à 100% des volontaires », a indiqué Dr Haba.

Par Sadjo Diallo

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×