Le 4 eme anniversaire des tueries du 28 septembre 2009 éclipsé par les Législatives

imagecase4h0i.jpg
 
Le quatrième anniversaire des tueries du 28 septembre 2009 a été éclipsé ce samedi par la tenue des législatives en Guinée, deux événements qui se sont déroulés à la même date.
La présidente de l'Association des victimes du 28 septembre 2009, Mme Aissatou Bah, témoigne. "Cette année, l'anniversaire des tueries du 28 septembre 2009 coïncide avec la tenue des Législatives. Rien de spécial n'a été prévu. Avec le vote, chacun commémorera l'anniversaire à son domicile et à sa façon". Poursuivant, la présidente de l'AVIPA a souhaité que la lumière soit faite dans ce dossier ‘'sensible''.
 
Le 28 septembre 2009, un rassemblement de l'opposition guinéenne était réprimé dans le sang par les militaires, alors au pouvoir, dans un stade de Conakry, l'un des plus grands du pays. Des milliers d'opposants s'étaient rassemblés au stade du 28 septembre de Conakry pour dire non à une candidature du capitaine Dadis Camara- alors chef de la junte militaire- aux élections. La tuerie a fait 157 morts, des centaines de blessés, des femmes violées et disparus, selon les sources.
 
Depuis ce massacre, la justice guinéenne de concert avec la justice internationale ont été saisies. En conséquence, une enquête nationale suit son cours et plusieurs personnes susceptibles de compter parmi les principaux responsables des crimes commis en 2009 ont déjà été inculpées. Mais quatre ans après les faits, les victimes attendent toujours que justice et lumière soient rendues.  
 
Dans une déclaration, la Cour pénale internationale (Cpi) encourage les autorités à poursuivre leur effort en faisant en sorte que justice soit rendue aux victimes dans les délais possibles. Dans le même temps, elle a souhaité que les évènements dramatiques du 28 septembre 2009 ne se reproduisent jamais au lendemain des élections législatives du 28 septembre 2009. 
 
Auparavant, la Guinée avait dit non le 28 septembre 1958 à la France colonisatrice de continuer à rester dans la communauté devenant ainsi le premier pays d'Afrique francophone à obtenir son indépendance nationale. Cette date historique a été souillée par la répression de 2009, qui a indigné le monde entier.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site