Le cadre d'investissement du projet Simandou Sud adopté par l'Assemblée Nationale

Redim picture 7

Déclaration du gouvernementLe 26 mai dernier, le Gouvernement et ses partenaires Rio Tinto, Chinalco et la SFI s’étaient réunis à Conakry pour signer le Cadre d’investissement du Projet Simandou Sud. L’Assemblée Nationale a adopté, aujourd’hui, les deux conventions qui sont en sont les principales composantes, à savoir la Convention de base amendée et la Convention BOT.

Cette ratification constitue une nouvelle avancée importante pour ce projet d’envergure sans précédent pour la Guinée.

Avec un coût estimé à 20 milliards de dollars US, Simandou Sud, dont l’objectif est de développer les blocs 3 et 4 de Simandou ainsi que des infrastructures multi-utilisateurs connexes, sera le plus grand projet intégré jamais réalisé en Afrique. Il permettra aux Guinéens, notamment à la jeunesse, de tirer profit de ses importantes richesses minérales et d’engager une transformation en profondeur de son économie, au-delà des mines.

L’adoption par l’Assemblée Nationale permet au projet d’engager les nouvelles phases nécessaires pour sa réalisation. Les partenaires du projet vont s’atteler, dans les prochains mois, à la finalisation de l’Étude de Faisabilité Bancable.

En parallèle, les parties travaillent ensemble, sous la direction de Rio Tinto, pour former un Consortium d’investisseurs qui financera, construira et détiendra les infrastructures multi-utilisateurs et multi-usages comprenant la voie de chemin de fer Trans-guinéen de 650 km, reliant la Guinée forestière à la côte, et un port en eau profonde.

Projet de priorité nationale, Simandou Sud a le potentiel de libérer le potentiel de la Guinée, diversifier l’économie et attirer davantage d’investissements directs étrangers massifs et de qualité. En pleine production, le Projet a le potentiel de doubler le PIB guinéen actuel. Il permettra de créer des emplois, renforcer les PME locales et appuyer indirectement l’essor économique des communautés qui se trouvent le long du tracé des infrastructures « Corridor de Croissance Sud », à travers l’agriculture, la sylviculture, l’élevage et le commerce.

Le Projet Simandou Sud représente une grande chance pour la Guinée et les Guinéens. Cependant, il représente également des défis important à relever et des étapes majeures à franchir pour réaliser ce projet complexe et d’envergure sans précédent.

Aussi  le Gouvernement appelle-t-il  les populations et tous ses partenaires à continuer à soutenir sans relâche ce projet pour relever ces défis pour permettre à la Guinée de lutter contre la pauvreté et ouvrir la voie à l’émergence économique.

 

M. Damantang Albert CAMARA

Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site