Le facilitateur a reçu les contre-propositions du CNDD

Le Facilitateur dans la sortie de crise en Guinée, Blaise Compaoré, a reçu ce jeudi 26 novembre 2009 à Ouagadougou la délégation du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) au Palais de Kosyam. Cette délégation est venue remettre les nouvelles propositions qu’elle a faites à la suite de l’examen du document de sortie de crise du Facilitateur.

C’est aux environs de 16 heures que la délégation du CNDD a quitté son pied-à-terre pour le Palais de Kosyam. Conduite par le colonel Moussa Kéïta, elle a remis au locataire des lieux ses nouvelles propositions suite à l’examen du Projet d’accord politique global inter-guinéens que Blaise Compaoré leur avait soumis.

A leur sortie d’audience, les membres de la délégation n’ont pas voulu s’exprimer sur les points saillants de ces novelles propositions. Mais leur porte-parole, Cherif Idriss, avait laissé entendre dans la presse que le départ du capitaine Moussa Dadis Camara n’est pas à l’ordre du jour. De même, il souhaite que le Premier ministre du gouvernement de transition soit désigné par consensus, et non par les Forces vives, comme le propose le Facilitateur. Il revient aussi sur les conditions d’éligibilité qui pourraient empêcher quelques membres influents des Forces vives de se présenter à une éventuelle présidentielle, car frappés par la limite d’âge. Une limite que ne mentionne pas le projet d’accord politique global inter-guinéens proposé par Blaise Compaoré.

Immédiatement après la remise du document contenant leurs nouvelles propositions, la délégation est repartie à Conakry.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site