Le gouvernement engage la réforme et la modernisation de l'administration publique

guinee-armoiries.gif

Le président guinéen Alpha Condé a procédé mercredi au lancement des travaux de l'atelier national de validation du programme de réformes institutionnelles et de modernisation de l'administration publique.

"Nous voulons passer d'une administration de type patrimonial à une administration nouvelle fondée sur le service du citoyen", a déclaré Alpha Condé à l'ouverture des travaux.

Il a relevé "une carence généralisée de l'appareil d'Etat et l'inefficacité de l'administration" pour justifier la création le 14 février du Haut commissariat à la réforme de l'Etat et à la modernisation de l'administration.

"Placé sous mon autorité directe, le Haut commissariat à la réforme de l'Etat et à la modernisation de l'administration a pour mission d'initier, d'impulser, de coordonner, de suivre et d'évaluer les mesures de réformes institutionnelles dans tous les secteurs de la vie publique de notre pays", a indiqué le président guinéen.

Il a ajouté que la vision de son gouvernement est de "donner à la Guinée un Etat démocratique, respectueux des droits de la personne humaine, un Etat plus proche du citoyen, un Etat moteur de la vie économique et sociale".

Les axes de réflexions et d'échanges de l'atelier porteront sur le développement institutionnel et l'organisation administrative, la réforme de la Fonction publique et la gouvernance économique et financière.

Plus de 150 participants sont attendus à l'atelier qui prend fin jeudi.

© Copyright Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×