Le gouvernement guinéen dément l'interdiction du port du voile intégral et la fermeture des écoles coraniques

Ecole franco arabe

Le gouvernement guinéen dément que des mesures aient été prises contre le port du voile intégral et toute fermeture des écoles coraniques, suite aux attentats terroristes qui ont frappé récemment la France et le Mali, a-t-on appris dans un communiqué publié vendredi. Cette réaction fait suite à des rumeurs qui ont couru sur une mesure d'interdiction du voile intégral et la fermeture des écoles coraniques par le président Alpha Condé.

Selon le communiqué, le président Condé a plutôt appelé « à la vigilance de tous et a annoncé plusieurs mesures visant à renforcer la sécurité contre d'éventuelles menaces à la sécurité intérieure. » Il aurait par la même occasion rappelé que la Guinée, Etat laïque, respecte toutes les religions et les institutions qui les représentent. Le Chef de l'Etat guinéen aurait précisé, selon le même communiqué, qu'il s'agit « justement de prendre des mesures pour éviter que ces établissements ne deviennent des lieux de propagation de l'extrémisme et de l'intolérance. » Concernant le port du voile intégral, Alpha Condé indique que la question sera tranchée au niveau sous régional.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site