Le premier ministre lance la 9ème assemblée générale du réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle

Ce43e0138300eb98aad587492745826b l

Sous la haute présidence de Monsieur Mamady Youla Chef du Gouvernement, la neuvième assemblée générale du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) s’est ouverte ce Mardi dans un complexe hôtelier de la place sous le thème « LA PLACE DE LA FORMATION AGRICOLE DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN GUINEE, ENJEUX ET DEFIS ».

Au total, ils sont onze (11) pays dont la Guinée à appartenir au RAFPRO (Benin, Sénégal, Tchad, Burkina Faso, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Togo) qui est une organisation d’intégration professionnelle sous régionale créée en 2006. Pendant trois jours, ces différents pays membres vont statuer sur les enjeux et défis de la formation agricole qui est de nos jours, un véritable vecteur de création d’emploi et de croissance.


Devant ses paires des offices des autres pays, le Directeur Général de l’Office National de la Formation et de Perfectionnement Professionnel Monsieur Lucien Guilao a signifié qu’au-delà de l’idée de base qui sous-entend l’Assemblée Générale Ordinaire du RAFPRO, une option a été prise, celle d’échanger autour de la thématique : « La PLACE DE LA FORMATION AGRICOLE DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN GUINEE ». Donc pour lui la thématique de cette 9e assemblée générale procède du constat que la plupart des politiques initiées dans les différents pays affichent des résultats limités, notamment en ce qui concerne le secteur agricole qui est de nos jours, un secteur prioritaire dans le développement socio-économique.


Pour le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail Monsieur Damantang Albert Camara, département de tutelle de l’ONFPP, l’occasion est opportune pour son département ainsi que pour le Gouvernement, puisque selon lui, le secteur agricole revêt de nos jours, un enjeu majeur pour la plupart des Gouvernements d’Afrique. Se focalisant sur les résultats d’une étude menée en 2013 qui prévoit que depuis 2010 et jusqu’en 2020 au moins, 37% des emplois créés en Afrique seront dans le secteur agricole. Consécutivement Monsieur le Ministre dira que la Guinée possède de potentialités énormes dans ce secteur qui devraient permettre aux jeunes de trouver leur épanouissement dans un secteur hautement porteur pour notre développement. Plus loin, il dira que la question de formation et d’insertion socio professionnelle des jeunes au sein des filières agricoles, constitue l’une des préoccupations majeures du Pr Alpha Condé. Avant de terminer son intervention, Monsieur le Ministre a rassuré les différents participants qu’il s’engage non seulement à partager les propositions qui sortiront de cet atelier avec l’ensemble des partenaires bi et multilatéraux, mais aussi et surtout à contribuer à leur mise en œuvre.


Président cette cérémonie d’ouverture, Monsieur le Premier Ministre Mamady Youla a lui aussi mis l’accent sur la question de la formation professionnelle qui, selon lui, a été constamment au centre des préoccupations des Etats Africains ainsi que des institutions internationales en tant que solution à l’insertion professionnelle et à l’épanouissement de nos populations, notamment les plus jeunes. Ainsi le Chef de Gouvernement a félicité le RAFPRO au nom du Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé qui a lui-même placé l’agriculture au cœur de ses préoccupations. Car selon lui, le RAFPRO qui se veut être un cadre de concertation, de réflexion, d’échange d’expertises et de bonnes pratiques, a choisi un thème très évocateur à savoir « La PLACE DE LA FORMATION AGRICOLE DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN GUINEE ». Il a donc invité les participants à élaborer un plan d’action opérationnel et à définir les conditions de sa mise en œuvre. La définition d’un partenariat entre le réseau et les autres acteurs pour la mobilisation des moyens nécessaires à la mise en œuvre des conclusions, a-t-il dit.


Les travaux du RAFPRO se dérouleront jusqu’au vendredi seront présidés par le Président de la République qui recevra une déclaration destinée aux Chefs d’Etat Africain en vue de les exhorter à doter davantage les Institutions et les Fonds de Formation de nos pays en moyen conséquent pour leur mission.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site