Légère amélioration pour la Guinée dans le classement Doing Business 2013

int-36926.jpg

La Guinée a connue une légère amélioration dans le classement annuel du rapport de Doing Business 2013, au 175e rang sur 189 pays cités par le document, a déclaré mardi le représentant résident du groupe de la Banque mondiale en Guinée (BM), Cheik Fantamady Kanté, à l'occasion de la publication de la 11ème édition de Doing Business, à travers une vidéoconférence.

Grâce aux réformes engagées dans le secteur des petites et moyennes entreprises et la facilité dans le climat des affaires ainsi que l'investissement opéré dans les secteurs porteurs de croissances, le pays a enregistré une avancée par rapport à l'année dernière où il s'est classé à 179ème sur 183 économies.

Selon le ministre guinéen de l'Industrie et des Petites et moyennes entreprises (PME) Ramatoulaye Bah, ce classement plutôt favorable de la Guinée est dû surtout à certaines activités dont la création d'un guichet unique pour tous les investisseurs et la mise en place d'un site web pour la publication transparente des agréments octroyés par ledit ministère aux opérateurs et investisseurs privés. Ce qui aurait permis au pays de gagner 14 points dans le domaine de la création d'entreprises et 15 points dans le domaine du transfère de propriétés.

"Cette année, les données sont encore plus encourageantes", a déclaré M. Kanté, avant d'ajouter que ces évolution sont doublement favorables aux objectifs du groupe de la banque que mondiale.

Il s'agit de mettre fin à l'extrême pauvreté dans les pays émergeants et d'œuvrer pour une prospérité partagée entre les différentes populations du monde. Dans le présent rapport, il a été noté que des gouvernements à travers le monde dans 114 pays ont amélioré leur climat des affaires à hauteur de 18% par rapport à l'année dernière.

Au nom du gouvernement guinéen, le ministre délégué au Budget Mahamed Diarré a tenu à mettre un accent sur la volonté de l'Etat guinéen à engager des mesures visant à produire des résultats escomptés pour renforcer l'économie du pays.

Pour lui, l'exécution du programme Doing Business dans la période 2012-2013 a permis à la Guinée d'obtenir des acquis significatifs, notamment la réduction des frais liés aux formabilités administratives pour la création d'entreprise, l'accès à l'information et la transparence des réglementations, l'allégement des conditions fiscales aux investisseurs et l'amélioration des la gouvernance économique.

Toutefois, il a souligné avec insistance que des défis énormes restaient encore à relever dont la lourdeur des démarches administratives, l'accès aux crédits pour les investisseurs, la lutte contre la fraude et la contrefaction.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site