Législatives guinéennes: la proclamation des résultats n'est pas pour demain

guinea-4-0.jpg

Fin du blocage dans le dépouillement des résultats des élections législatives du 28 septembre. Mais la proclamation des résultats n'est pas toutefois pour demain. L'opposition maintient sa demande d'annulation du scrutin.

On arrête tout et on recommence. Après plusieurs entraves au processus, la reprise intégrale du décompte des voix a démarré très tard dans la nuit de dimanche à lundi, à la commune de Matoto. Il y a deux jours, c’est la nomination par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) d’un nouveau magistrat pour superviser les travaux, qui constituait un point de blocage supplémentaire.

Soupçons

Cette décision faisant suite à des soupçons du parti présidentiel, qui accusait l’actuel président de la commission administrative de centralisation des votes (CACV) de Matoto, de soutenir l’opposition. La décision avait conduit les opposants à se retirer de la CACV, avant que ces derniers ne reviennent à de meilleurs sentiments, une fois toutes les garanties de transparence obtenues.

Pour l’instant, seul le décompte des votes à l’élection uninominale a repris, mais avec la fête de la Tabaski aujourd’hui et surtout la crise de confiance entre le parti au pouvoir et l’opposition, la proclamation des résultats va certainement prendre encore quelques jours, selon des participants aux travaux à Matoto.

Cour suprême

Sans oublier que l’opposition maintient sa demande d’annulation du scrutin et que le parti au pouvoir compte déposer plusieurs recours à la Cour suprême.

Source: RFI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site