Les ministres du gouvernement reçoivent leurs lettres de misssion

Imagesca7hm6ld

La session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue ce jeudi, 20 février 2014 de 10h à 12H45 sous la haute présidence de Son Excellence le Professeur Alpha CONDE, Président de la République, autour de l’ordre du jour suivant :

     

        1  Message de Monsieur le Président de la République ;

        2 Compte rendu de la session ordinaire du Conseil interministériel tenue le 19 février 2014 ;

        3 Décisions ;

        4 Divers.

Au titre du premier point de l’ordre du jour, le Président de la République a pris acte de la finalisation des lettres de missions des ministres et demandé leur publication au Journal Officiel de la République.

Le Chef de l’Etat a ensuite demandé qu’un système de pointage électronique soit prévu afin de vérifier l’assiduité et la ponctualité des fonctionnaires.

Il a souhaité que les achats de consommables et équipements de l’administration soient désormais mutualisés et centralisés afin d’optimiser la comptabilité matière, maîtriser les coûts et réduire les gaspillages.

Il a ensuite demandé aux ministères concernés de régler la question de l’indemnisation des populations dont les habitations ont été endommagées par les travaux de la route Dabompa-Coyah

Le Président de la République a annoncé la mise en place prochaine d’un guichet unique au niveau du ministère de la ville pour assainir les formalités administratives relatives aux opérations sur les terrains et bâtiments.

Il a enfin demandé au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour réserver un accueil chaleureux et fraternel au Roi du Maroc lors de sa visite prévue le 26 février prochain.

Au titre du deuxième point de l’ordre du jour, Monsieur le Premier Ministre a fait un compte rendu détaillé de la session ordinaire du Conseil interministériel tenue le 19 février 2014 ainsi qu’il suit :

Au titre de l’examen de texte

Le Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a soumis un projet de décret relatif au mécanisme de renforcement des capacités de la coordination de l’action gouvernementale.

Ce décret propose la mise en place d’un dispositif qui comprend :

Premièrement, un Conseil de Coordination Economique et des Réformes (CCER) présidé par le Premier Ministre qui est l’instance supérieure d’impulsion et de suivi de la stratégie de réduction de la pauvreté et qui sert de cadre logique avec les partenaires au développement. Il veille à l’harmonisation et à la synergie des actions avec les partenaires au développement et avec les instances de pilotage et de suivi des réformes.

Il se réunit une fois par mois et en session extraordinaire sur convocation de son Président.

Le CCER est reçu par le Président de la République, Chef de l’État, au moins une fois par bimestre, notamment pour faire le point sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre des missions, de la feuille de route et des priorités du gouvernement.

Deuxièmement, un Comité technique d’appui sous l’autorité du Conseil de Coordination Economique et des Réformes qui a pour mission de l‘assister dans la coordination, le suivi, l’évaluation, le contrôle de l’exécution et l’impulsion de la politique économique, des programmes et des réformes du gouvernement ainsi que l’analyse de leurs résultats.

Il se réunit, sur convocation de son Président, en session ordinaire, une fois par quinzaine, et, en session extraordinaire, en tant que de besoin.

Au titre des comptes rendus

Le Conseil a entendu le compte rendu relatif au dispositif de réception et d’assainissement de la ville de Conakry à l’occasion de la visite du Roi Mohamed VI du Maroc.

Le Conseil a été informé qu’un Plan d’action opérationnel de 12 jours a été élaboré prévoyant le balayage, le désensablage, le stockage des ordures et le pavoisement.

En outre, le Plan prévoit également :

- L’implication des chefs de quartier, des associations de jeunes, du SPTD, des PME ;

- Le déguerpissement à poursuivre en concert avec les forces de sécurité et les chefs de quartiers ;

- La surveillance des lieux assainis par la police et les chefs de quartier.

Des actions urgentes ont été identifiées telles que l’éliminations de certains points noirs, le désherbage le long de l’autoroute et le nettoyage des espaces verts.

Pour la poursuite de cette campagne les ministères concernés ont été conviés à une réunion de concertation sous la présidence de Monsieur le Premier Ministre.

Le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances a présenté un compte rendu de la commission interministérielle chargée d’élaborer le plan d’action prioritaire du gouvernement

Après la revue du plan d’action prioritaire, le Conseil a demandé à la commission la prise en compte des différentes observations puis de soumettre le document lors d’un prochain conseil pour approbation.

A l’issue des débats fructueux sur le projet de texte soumis par le Ministre en charge de l’Energie et de l’Hydraulique, le Conseil a approuvé le projet de décret portant Institution et Fonctionnement du Conseil de Coordination Economique et des Réformes.

A l’occasion de la présente session, le Premier Ministre a procédé à la remise officielle des lettres de missions aux différents membres du gouvernement.

Avant de lever la séance, le Président de la République a donné des informations sur la situation internationale.

Le Conseil des ministres

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×