Les Petits Anges de Guinée

petitsanges2.jpg

Au moment ou le tissus social est déchiré et l’ethnocentrisme bat son plein dans notre pays ; il y a des guinéens et des guinéennes qui se battent pour d’autres guinéens sans distinction d’ethnie, ni de religion.
C’est le cas de notre compatriote N'na Bintou Condé résident à Bruxelles ; elle est la fondatrice de l’ONG (Organisation  non gouvernementale) les petits anges de Guinée.
 
Les enfants sont le futur de notre pays et Dieu seul sait dans quelles conditions ils évoluent chez nous ; alors quand des compatriotes se démènent pour apporter ne serait ce qu’un sourire aux enfants démunis et aux orphelins de notre pays ; je crois que c’est une initiative à encourager et à saluer. C’est mon coup de cœur du mois que je veux partager avec ceux qui me font l’honneur de me lire.
 
Je me demandais comment structurer mon texte et heureusement la lettre de la journaliste belge Betty CLEEREN arriva dans mon email et je crois que je ne pouvais pas dire mieux ; alors voici son témoigne.
 
« Bonjour
Je suis journaliste radio à la RTBF (radio officielle belge en français).
C'est N'na Bintou Condé qui me demande de vous écrire, à propos de son ONG "Les petits anges de Guinée".
 
J'ai suivi Bintou à Conakry l'an dernier pendant 10 jours au mois de Novembre, et je peux témoigner de ce qu'elle fait avec les dons récoltés en Belgique: ils sont VRAIMENT remis en mains propres à ceux qui en ont le plus besoin: écoles, orphelinats, hôpitaux, collectivités s'occupant principalement d'enfants défavorisés ou orphelins dans son pays d'origine.
Voilà deux ans consécutifs qu'elle envoie (à ses frais) un container équivalent 20 pieds, de jouets, vêtements, matériel scolaire, médical, vélos et ordinateurs à Conakry.
Elle a aussi dans ses cartons, le projet de faire venir fin de cette année 2013, un groupe de médecins marocains spécialisés dans la "coopération Sud-Sud" pour examiner et soigner les petits guinéens sur place.

Son plus grand souhait est de créer un véritable orphelinat, soit dans la région de Dubréka, soit à Boffa (les pourparlers sont en cours pour l'acquisition d'un terrain) sans pour autant cesser d'apporter dons et soutiens aux autres.
 
Elle vient d'organiser à Bruxelles une fête en l'honneur du "mois des enfants africains" en Juin, pour financer son action d'une part et d'autre part faire connaître sa culture africaine dans la capitale de l'Europe. Plus de 55 enfants, de tous âges et toutes couleurs ont participé à cette occasion aux stages de danse et de djembé, tandis que les adultes, de tous horizons aussi, goûtaient à sa délicieuse cuisine: riz gras, tjemboudien, boulettes, ailes de poulet grillées, sauce arachide, etc. 
 
Pour plus d'infos, je vous recommande de rendre visite à sa page facebook "Les Petits Anges de Guinée" Le reportage radio de 30 min que j'ai ramené l'an dernier de ma visite à Conakry s'y trouve également, ainsi qu'un reportage TV de la RTG réalisé au cours de la distribution des dons.
Merci d'avance de l'écho que vous pourrez donner à son association.
Bien à vous,
Betty CLEEREN - Journaliste radio RTBF »
 
Je tire tout simplement mon chapeau à notre compatriote.
Paul Théa

petitsanges3.jpgpetitsanges5.jpgpetitsanges.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site