Manifestations du 27 septembre 2011: l'armée appelée à garder son sang-froid

La journée du 27 septembre 2011 s'annonce sensible en Guinée où une vingtaine de partis d'opposition ont appelé à manifester pour protester contre la décision de la Commission électorale d'organiser des législatives le 29 décembre.

Ces formations accusent le président Condé d'avoir choisi seul cette date et de vouloir organiser une « mascarade ». Dans une déclaration radio-télévisée, le porte-parole de l'armée, le Commandant Alimou Diakite, a demandé aux hommes de rester demain dans leurs casernes. Sur instruction du président Condé, le Premier ministre a invité ce lundi 26 septembre tous les acteurs politiques, la société civile et les syndicats pour une concertation en vue de relancer le dialogue.

Le Commandant Alimou Diakite porte-parole de l'armée guinéenne de déclarer: << Il est formellement interdit de faire usage d'une arme à feu pour quelque motif que ce soit sauf en cas de légitime défense >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×