Message conjoint de deux camps politiques adressé aux citoyens face aux violences préélectorales

imagescaqga8ae.jpg

Les leaders politiques de la mouvance présidentielle et de l'opposition radicale ont adressé lundi un message conjoint d'appel au calme et à l'esprit de civilité, afin d'achever le déroulement de la campagne électorale sans incident et sans tragédie humaine.

A l'occasion de cette déclaration conjointe, Lansana Komara, du bureau exécutif du RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir), a précisé que les deux camps ont décidé d'unir leurs voix pour interpeler les militants de tous les bords politiques à éviter les affrontements et les actes de vandalisme qui sont de nature à ternir l'image du pays.

Selon lui, le 28 septembre prochaine doit être une occasion pour les Guinéens d'élire les représentants du peuple (les députés) qui contribueront à renforcer la démocratie et la stabilité dans le pays.

De son coté, Docteur Oussou Fofana, vice-président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), chef de file dans l'opposition a déclaré qu'il est essentiel que ces élections se déroulent dans un climat apaisé avant, pendante et après le scrutin législatif, jusqu'à l'annonce des résultats définitifs.

Présidente nationale des femmes du parti de l'Union des forces républicaines (UFR) Mme Fatoumata Daffé a estimé que les acteurs politiques, les femmes et toutes les composantes de la société guinéenne doivent s'impliquer activement pour combattre la violence et pour cultiver l'esprit de paix et de tolérance.

Membre du directoire national du parti au pouvoir, Moustapha Naité a tenu à dire que "déchirée par la violence des rues, la Guinée sera toujours plus pauvres et rassemblée dans le calme, elle a une chance de progrès pour l'avenir".

"En élisant dans un climat apaisé nos députés à l'Assemblée nationale, nous donnerons aussi une image de dignité de notre pays ", a-t-il conclu.

Les violences enregistrées dimanche et lundi dans la capitale ont provoqué la mort d'un élève gendarme et d'une vingtaine de blessés graves, dont neuf cas sont actuellement dans un état critique, a-t-on appris de sources policières.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site