Mis en place d'un groupe de travail pour la recherche de financement lié au projet Simandou

imagescayakzju-3.jpg

Les partenaires dans le projet Simandou, à savoir la Guinée, Rio Tinto et la SFI, filiale de la Banque mondiale, ont au cours d'une réunion qui s'est tenue à Londres ce 16 juin, réussi à mettre en place un groupe de travail ayant pour "rôle d'élaborer un cadre d'investissement constituant la base des recherches de financement lié au projet", a-t-on appris à travers un communiqué officiel publié ce lundi.

Cette réunion qui était axée sur le développement du projet Simandou, pour ses blocs 3 et 4 était présidée par le milliardaire américain Georges Sorros, et a eu lieu en marge de "la participation du président Alpha Condé à une cérémonie du G8 organisée par le Premier ministre David Cameron", souligne le communiqué.

Ont pris part à cette rencontre Sam Walsh, chef de la direction de Rio Tinto, et Jin-Yong Cai, vice-président exécutif et directeur général de la SFI, ainsi que M.Walsh et Cai de la société Aluminium Corporation of China Limited (CHALCO), le quatrième partenaire du projet.

Tous ont salué "les progrès accomplis à ce jour par ce groupe de travail, et ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible", indique notre source.

Le même communiqué précise que "les partenaires ont affirmé leur engagement en faveur du projet Simandou et ont reconnu l'importance de ce projet pour la Guinée et les autres partenaires", soulignant au passage "l'importance d'assurer la transparence et une bonne gouvernance dans le cadre du développement et de la gestion du projet".

Pour finir, l'ensemble des partenaires auraient également mis "en évidence la nécessité de continuer à se concentrer sur l'élaboration d'un cadre d'investissement lié au financement, à la construction et à l'exploitation du réseau de transport nécessaire dans le cadre du projet".

Un réseau de transport qui, selon eux, pourrait être "accessible par d'autres utilisateurs et conçu de manière à favoriser un vaste développement économique en Guinée".

Les partenaires ont mis en place un groupe de travail ayant pour rôle d'élaborer un cadre d'investissement constituant la base des recherches de financement lié au projet. Ils ont salué les progrès accomplis à ce jour par ce groupe de travail, et ont convenu de résoudre les problèmes en suspens le plus rapidement possible.

Il conviendrait de noter à propos du Simandou, qu'il s'agit d'un projet "d'extraction de minerai de fer de classe mondiale situé dans le sud-est de la Guinée".

Impliquant la compagnie anglo-australienne "Rio Tinto, en partenariat avec le gouvernement de Guinée, Chalco et la SFI, qui est membre du groupe de la Banque mondiale".

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site