Persistance des coups bas de « kikala » Condé

 

Tous les observateurs, y compris les « escrocs sans frontières », savent qu’AC n’a pas remporté l’élection présidentielle en Guinée. Mais il l’a tout simplement emportée avec le soutien du criminel guinéen Sékouba Konaté, flanqué du traître J.M. Doré et la bénédiction du félon malien Sangaré.

Pour notre plus grand malheur, la Guinée (décidément maudite) est dirigée par un incapable majeur qui cache sa misère intellectuelle (faux prof) par un comportement irresponsable. AC voulait tellement être « président de république » qu’il n’a jamais pensé comment exercer le pouvoir. Il ignore son propre rôle. Pour lui, un chef d’Etat n’a qu’une fonction principale (signer des décrets) et une mission accessoire (se balader et recevoir).

 

Des décrets qui portent, soit sur des nominations ou des révocations, soit sur des attributions ou des retraits de « marchés » : je te nomme ici, je te relève de là-bas, je te donne ceci, je te retire cela, etc. Une arme unique et de destruction massive ! La promenade consiste à voyager : je pars pour tel endroit, je reviens par tel autre. Pour la réception, c’est au gré de l’humeur : je ne reçois pas en audience un tel, je ne perds mon temps qu’avec tel autre, etc.

 

AC est un mauvais présent (dans le sens de « cadeau » !) tombé d’un maléfique arc-en-ciel. Il occupe une fonction mais n’offre aucun service digne de ce nom à la patrie. Pire, il incarne le mal. Avec son incompétence notoire («bêta Condé» pourrait être la calamité de ce millénaire) et son ethnocentrisme exacerbé, les Guinéens ne tarderont pas à regretter bientôt un certain capitaine Dadis Camara !

 

Avez-vous vu la sauvagerie avec laquelle AC s’est acharné sur les sympathisants de Cellou ? Des morts et des blessés ! Cette lâcheté est un signe de faiblesse. AC ignore ce qu’est la honte (il pourrait en vivre pour longtemps) mais il a toujours peur (il chouchoute l’armée qu’il craint plus que Dieu). D’où sa persistance à n’intimider que les civils guinéens.

 

On parle d’esquisse de bilan. AC vient encore de verser du sang. Je laisse le soin à son médecin personnel de se prononcer sur un éventuel bilan sanguin d’AC. Ce qui m’importe, c’est le bilan politique, économique et social d’un individu qui, faute de pouvoir bien gouverner mon pays, ne ménage aucun effort pour le détruire. Le bilan est déjà sanglant, ce qui conforte AC dans son statut de criminel !

 

En quoi l’accueil de Cellou par des dizaines de milliers de citoyens est-il un trouble à l’ordre public ? Faut-il maintenant un décret spécial pour rentrer dans son pays ? Ne doit-on accueillir quelqu’un à l’aéroport de Conakry qu’après une autorisation administrative préalable ?

 

Une des faiblesses de Cellou (tolérable, dans certaines limites) est qu’il est trop bien éduqué par rapport au niveau général de la classe politique guinéenne. Par réalisme et par souci de paix, il a accepté d’être « battu » par « un Pr. qui n’aurait même pas le niveau du bac ». Par courtoisie, il évite de se retrouver avec AC dans la même ville. Par prudence, il rentre chez lui un dimanche afin de ne gêner personne ! Ce comportement responsable a été interprété comme une faiblesse.

 

Maintenant tout doit changer. La meilleure façon d’anesthésier un leader est de lui accorder un « diplôme de paix ». Que Cellou n’appelle pas, pour l’instant, ses sympathisants à descendre dans la rue pour manifester ; mais qu’il ne les freine pas non plus ! Pourquoi respecter AC qui n’est pas respectable ? Cellou n’a pas à gérer ses déplacements en fonction du calendrier d’AC mais par rapport à son programme, à ses alliés (Sydia, Abé, Fodé, etc.) et éventuellement à la météo !

 

Tout le monde commence à en avoir assez de ce Condé qui nous pourrit la vie. S’il est vraiment sûr de lui, pourrait-il tester sa popularité en se rendant non pas à Labé mais à Kankan pour un bain de foule ?

 

C’est l’occasion d’adresser un mot aux « sages du Mandé » qui ont soutenu mécaniquement AC pour le poste de Président. AC fait la honte de notre pays qu’il « bilakorolise », qu’il « sofalise » et qu’il « gnangamadise » à longueur de journée. A-t-il été porté à la Présidence pour faire ce qu’il fait actuellement ? Le quotidien des Guinéens connaît-il un début de changement positif ? N’est-ce pas regrettable de soutenir un incapable ?

 

Il est plus que temps qu’une « fraction républicaine de l’armée » stoppe les dérives dictatoriales de son ministre de la défense. Il faut s’inspirer du Niger ! Nous déplorons trop de victimes, toujours dans le même camp. Pour limiter les dégâts, les larmes ne suffisent plus (AC n’a pas de cœur !), il faut d’autres armes ! Tant que la soldatesque d’AC ne pleurera pas ses propres morts, ses brutalités continueront. AC ne respectant que la force, forçons-le à nous respecter en lui rentrant dedans! Quand arrêterons-nous de nous incliner devant des dépouilles mortelles, d’adresser des condoléances attristées et de prier pour le repos des âmes ? Tue celui qui veut te tuer ! En Guinée, les civils cesseront de mourir par balles lorsque des militaires commenceront à mourir eux aussi par balles.

 

Certains trouveront que je me radicalise. Il serait temps car c’est le comportement d’AC qui nous pousse à bout. Nous n’allons quand même pas nous laisser tirer dessus comme des lapins ?

A partir de maintenant, le consensus mou c’est fini ! Ce ne sera même plus « œil pour oeil » mais « œil et dent pour œil ». Simple question de survie.

 

Pour terminer, une « bague de mariage » qui roule sur le Net. Bague ou blague ? On n’en sait rien ! L’ancien PM Fall se serait marié avec une des veuves de Conté ! Apparemment la crise guinéenne n’est pas que politique et économique ;  elle est aussi morale. Fall vient de « régulariser » ce qu’on savait déjà et on comprend maintenant pourquoi il avait gaillardement démissionné de la primature. Comment peut-on tomber (de l’anglais « fall ») aussi bas dans un pays où les « femmes en bail » sont légion ? C’est comme si Jospin épousait Danièle Mitterrand ! Epuiser Conté pour enfin épouser sa veuve. Que DIEU sauve notre pays !

 

Je vous salue !

 

kikala : mot peulh désignant un homme (pas nécessairement âgé) malin, malicieux et quelquefois maléfique.

« bilakoroliser, sofaliser, gnangamadiser » : mots forgés à partir de langues locales guinéennes et traduisant un mépris profond du prochain.

 

Ibrahima Kylé DIALLO

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×