Politique régionale de pêche et de l’aquaculture de la CEDEAO: Conakry abrite l'atelier de validation des politiques nationales et axes stratégiques

Atelier regional de validation du diagnostic sur lefficacite des politiques nationales et des axes strategiques de la future politique regionale de peche et de laquaculture de la cOuverture jeudi 24 janvier 2019, dans un complexe hôtelier de la place, de l’atelier régional de validation du diagnostic sur l’efficacité des politiques nationales et des axes stratégiques de la future politique régionale de pêche et de l’aquaculture de la CEDEAO.

Cet atelier qui regroupe une dizaine de pays, a pour objectif, d’examiner et valider le rapport du diagnostic approfondi sur l’efficacité de ces politiques nationales en vue d’améliorer les décisions en matière d’allocation des ressources, d’investissement et de renforcement des capacités s’inscrivant dans le cadre de l’élaboration d’une politique Régionale coordonnée et intégrée de la pêche et de l’aquaculture de la CEDEAO.

L’ouverture de cet atelier qui s’étend sur deux jours à connue la présence de la représentante résidente de la CEDEAO en Guinée, de la Représentante de l’Union Européenne, du Représentant de la FAO et du Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, Monsieur Frédéric Loua.

Dans son discours, le Représentant Résidant du Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture dira : ‘’La rencontre de ce matin, est une suite logique des démarches entreprises par la commission de la CEDEAO pour donner ses Etats membres d’une politique régionale des pêches et de l’Aquaculture. Et ce, dans le dessein de satisfaire les recommandations des chefs d’Etats africains qui ont, à Malabo, voulu en Afrique une politique harmonisée des pêches et l’aquaculture principalement orientée vers la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la réduction de la pauvreté des populations africaines’’.

Pour la Représentante Résidente de la CEDEAO : ‘’ il est reconnu que les eaux de l’Afrique de l’Ouest (maritimes et continentales), sont parmi les plus poissonneuses au monde et que notre réseau hydrographique recèle un potentiel considérable pour le développement de l’Aquaculture qui reste elle-même une grande source de production de poisson ‘’.

Le Ministre Frédéric Loua, a quant à lui, rassuré que, ‘’ Le Gouvernement de la République de Guinée dirigé par Dr Kassory Fofana et sous la haute autorité du Président de la République, Professeur Alpha Condé soutient totalement la commission de la CEDEAO pour doter notre institution régionale d’intégration économique et sociale, d’une politique régionale coordonnée et intégrée de la Pêche et de l’Aquaculture en Afrique de l’Ouest, non seulement orientée vers la sécurité vers la sécurité alimentaire et nutritionnelle mais aussi, pour lutter durablement contre la pauvreté et permettre ainsi d’atteindre les objectifs de Développement Durable d’ici 2030’’ 

Source: Portail du gouv

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×