Pourris en péril : l'«Historic» Condé va-t-il sombrer comme le Titanic ?

 

Cher internautes, vous avez constaté que depuis quelques temps j’ai pour cible unique le Pr. Alpha Condé, son RPG et son arc-en-ciel. Est-ce à dire que je n’ai rien d’autre à dire et que je ne suis pas capable d’analyse ? Laissez-moi rire ! Je serais plus à l’aise pour traiter d’autres sujets mais c’est par souci patriotique et devoir civique que je me confine à ce qui est relatif au candidat Condé, repêché au second au détriment de Sidya Touré.

Quand on commence un travail, on le termine. Les alliés d’Alpha Condé évitent le débat d’idées et leur chef est allergique au débat tout court. Qu’ont-ils à cacher ? Pour danser le tango, il faut être à deux mais que faire si le partenaire ne vous propose que le «doundoumba» ? Les « condéïstes » ont tous un réflexe PDGiste : quiconque n’est pas pour Alpha Condé est anti-guinéen. Nous savons où nous a menés cette idéologie. De plus, ils sont intellectuellement sommaires : est ethno toute personne qui critique Sékou Touré et son PDG, Alpha Condé et son RPG, etc., donnant implicitement raison à ceux qui voient en ces partis des vecteurs de reconquête du pouvoir à des fins claniques. On ne peut même plus parler sereinement de « soumbara », d’igname ou de karité !

Par conséquent, je reste sur ma ligne tout en étant prêt à affronter les effrontés qui ne sont pas obligés de me lire. Au lieu de m’insulter, pourquoi n’écriraient-ils pas sur le Net pour nous faire part de leurs analyses pertinentes ? Voilà un défi à relever par la plume et non par l’invective.

Je dis et redis une vérité incontestable : Sékouba Konaté veut transférer le pouvoir à Alpha Condé. La question unique qui le préoccupe en permanence est la suivante : Comment embrigader les gouverneurs, préfets et sous-préfets afin de tricher «démocratiquement» Cellou en plein jour pour déclarer Alpha «élu»? L’habillage juridique est difficile à confectionner.

En réalité, le RPG ne séduit pas la Guinée, il ne plaît qu’à ses adhérents dont ceux qui portent la voix des « sans voie », véritable cellule toxique de désinformation. Son programme est simple : Alpha Condé doit occuper le fauteuil présidentiel. La preuve en est que tous les autres postes sont promis aux faux amis de circonstance. Une question doit revenir sans cesse : comment Alpha Condé va-t-il conduire son « changement » avec ceux qu’il a toujours combattus publiquement ?

En effet, regardez bien ceux qui entourent  Alpha et son équipage « Ali Condé et les 40 prédateurs »: ce sont des pourris en croisière qui se refilent indistinctement la peste et le choléra mais qui ne tarderont pas à abandonner le navire dès qu’il chavire. Car les pourris ne sont pas tous bêtes et restent conscients de leur intérêts à court et moyen  termes. Les pourris malins ont fructifié leurs vols en investissant. C’est le cas du Dr O. Kaba, fondateur d’université. Il devra d’ailleurs dire un jour aux auditeurs comment il a financé son entreprise. Quant aux pourris peu avisés, seule la consommation immédiate les intéresse : dépenser sans compter. Pourquoi se gêner quand on dispose de fruit ne venant pas d’un travail honnête?

Avec Alpha Condé, c’est le saut dans l’inconnu. Comment faire confiance à celui qui n’a pas d’attaches dans le pays ? Même L. Kouyaté est, sur ce point, plus crédible que lui. Et beaucoup plus intelligent. L’ancien PM ne fait d’ailleurs que le minimum syndical pour soutenir Alpha, espérant faire pousser son parti sur les restes du RPG.

C’est un risque mal calculé de Kouyaté. Mais le plus mauvais calcul a été le choix de Papa Koly Kourouma. En dehors de la déforestation, que pourrait apporter Alpha Condé à la Forêt dont il regarde de haut les ressortissants ? Le chef du RPG, dans ses fuites habituelles, s’était déguisé à Piné mais l’habit fait-il l’imam ? J’invite tous nos compatriotes à regarder la « casette de Dadis » avant de voter au second tour. Ce n’est pas dans la panique qu’il faudrait le faire.

Pour terminer, une perle du Net à lire sans rire.

Alpha Condé dit qu’il n’acceptera pas de fraude au 2ème tour. 

Il a pourrant accepté la fraude au 1er tour car il sait très bien que c’est elle qui l’a aidé à s’accrocher au second.

Cette affirmation assortie de menace signifierait-elle qu’il n’acceptera pas sa défaite ? Ses partisans seraient bien inspirés d’apprendre la prière suivante :

« Au nom du Papy, du Fiasco et du Simple d’Esprit, Quand même ! ».

 

Je vous salue.

Ibrahima Kylé Diallo, www.kylediallo.info

Mon contact : kylediallo@gail.com

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×