Report de la publication des résultats du vote des législatives 2013

redim-picture-4.jpg

Le premier vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de Guinée, Ibrahima Kalil Keita, a annoncé lundi le report du délai de publication des résultats des élections législatives, initialement prévu pour le mercredi prochain.

Selon lui, la commission électorale de totalisation n'a reçu encore aucun procès verbal (PV) de centralisation des résultats en provenance des régions administratives du pays.

Face aux spéculations et aux pronostics avancés par certains partis politiques quant à leurs victoires dans les circonscriptions électorales de Guinée, la CENI a invité les responsables à garder la sérénité et le calme, pour laisser l'institution faire le travail de capitalisation dans les regèles de l'art.

Pour M. Keita, des moyens logiciels de transport adaptés seront opérationnels dès mardi pour la collecte des PV et leurs acheminements vers Conakry, siège de la commission électorale.

Il a affirmé que son institution est la seule habilitée à donner des résultats des votes selon la loi et que "tout résultat qui n'émane pas de la CENI doit être considéré comme nul et de nul effet".

Selon les dispositions du code électoral en son article 89, la publication des résultats du vote dans un délai de 72 heures entre en vigueur dès après la réception du dernier procès verbal du scrutin électoral, a précisé le directeur du département juridique de la CENI, Monsieur Kébé.

Pendant ce temps, les leaders politiques de l'opposition réunis d'urgence lundi au siège de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) en banlieue de Conakry ont déclaré détenir des preuves palpables des "résultats trafiqués et tripatouillés" par les commissions de centralisations, en complicité avec certains commis de l'administration publique guinéenne.

Dans une déclaration solennelle, Sidya Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR) a affirmé que l'opposition envisage de rejeter les résultats si aucune correction n'est apportée par la CENI avant la publication provisoire.

Il estime que les leaders de l'opposition sont en droit de dénoncer le processus et d'engager des possibilités d'entreprendre d'autres actions de protestation des résultats issus des urnes mais falsifiés au profit du RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir).

Au cours d'une conférence de presse tenue lundi, le porte- parole de la mouvance présidentielle Moustapha Naité a exprimé le réconfort du parti au pouvoir pour sa brillante victoire qui s'annonce bientôt suite à l'organisation des élections législatives samedi dernier.

Pour lui, l'organisation du scrutin législatif a démontré la détermination des populations guinéennes à accompagner les " oeuvres" du président guinéen Alpha Condé au pouvoir depuis 2010.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site