Une coalition pour soutenir le troisième mandat d’Alpha Condé

Unnamed 17Les formations politiques proches du pouvoir ont créé le week-end dernier, une coalition pour soutenir une éventuelle troisième candidature du président Alpha Condé à la présidentielle d’octobre 2020. La création de cette coalition baptisée "Coalition démocratique pour le changement dans la continuité" a été actée le samedi 30 mai par les partis qui ont soutenu le référendum controversé du président guinéen.

Il s’agit ni plus ni moins que du changement du nom de la coalition démocratique pour une nouvelle constitution lancée il y a quelques mois. Une coalition dont font partie plusieurs ministres notamment. L’ancienne ministre Domani Doré en fait partie. Selon elle, "cette structure servira de cadre de concertation et d’action qui nous permettra de promouvoir l’unité nationale, la paix et la culture démocratique dans la conquête du pouvoir. La coalition démocratique  vise à assurer la continuité politique, la poursuite de la dynamique du changement engagé par la gouvernance du président Alpha Condé".

Flou

En dépit de la création de cette coalition, le président  Alpha Condé  entretient toujours le flou sur un éventuel troisième mandat. Alpha Condé n'y a pas fermé la porte dans des interviews récentes, mais n'a pas non plus confirmé. Interrogé par nos confrères de l’hebdomadaire Jeune Afrique, au sujet de son éventuelle candidature pour un troisième mandat, le président guinéen a déclaré que c’est le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) et la mouvance qui le soutient qui décidera le moment venu de cette opportunité.

L’opposition en alerte

La création de cette nouvelle coalition a fait réagir l’opposition. Faya Milimono, président du parti bloc libéral et ancien candidat à la présidentielle de 2015 prend à témoin l’opinion nationale et internationale et parle de "dérive politique en Guinée". Il demande même aux populations de se préparer pour des manifestations de rues.

"Aujourd’hui nous voyons que Alpha Condé et son entourage sont en train de jouer à la politique dans la lutte contre cette pandémie. Il faudrait qu’à un moment donné que nous reprenions les rues pour nous faire entendre. Ils sont en train clairement d’envoyer notre pays dans une situation incontrôlable", soutient l’opposant.

Après la création de cette coalition proche du pouvoir, la présidence et l'opposition se lancent  des flèches et par média interposés

Source: DW

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site