Une délégation onusienne en Guinée pour appuyer la consolidation de la paix

imagescap39qph.jpg

Dans le cadre de la consolidation de la paix et de la stabilité sociale en Guinée, une délégation onusienne séjourne actuellement à Conakry pour explorer toutes les possibilités afin de garantir une paix durable dans le pays. Nomberto Moretti, chef de la délégation, a rencontré les responsables des institutions républicaines concernées par la question de paix en Guinée pour recueillir des informations relatives au contexte sociopolitique et économique du pays et les progrès effectués dans la mise en oeuvre des projets financés par le fonds de consolidation de la paix des Nations Unies.

Au cours des travaux sur les perspectives de consolidation de la paix, le chef de délégation onusienne a expliqué aux membres des institutions, les paramètres liés à l'appui de l'ONU pour la sauvegarde de l'unité et la consolidation de la paix.

M. Moretti a précisé que le fonds de consolidation de la paix compte oeuvrer auprès des acteurs guinéens et le gouvernement, afin de faciliter financièrement et techniquement, la réalisation d'un plan de sortie de crise et le maintien de la paix sociale.

"Aider la Guinée pour consolider la paix durable, c'est aider toute la zone de la sous-région ouest-africaine à retrouver une stabilité et une quiétude généralisée", a-t-il déclaré.

Au nom des institutions républicaines, la présidente du CNT Rabiatou Séra Daillo, a noté que la création du fonds de consolidation de la paix des nations unies en Guinée, a permis de financer plusieurs cadres de dialogue politique et de concertations sociales, entre différents acteurs guinéens, impliqués dans le processus de réconciliation nationale.

Grâce à l'appui de ce fonds, le CNT réfléchit actuellement sur la mise en place d'un cadre de concertation d'alerte, pour prévenir des violences en Guinée et éviter de faire de sorte que "la rue ne soit plus un recours pour solutionner les problèmes politiques et sociaux dans le pays", a fait savoir Mme Rabiatou Diallo, avant d'ajouter que les institutions républicaines sont à pied d'oeuvre pour l'implication de tous dans la résolution des conflits et la création d'un pacte de convergence et de stabilité sociale.

"Nous sollicitons toujours l'intervention du fonds pour la vulgarisation de la Constitution, du Code électoral et des autres textes juridiques, afin que les citoyens guinéens soient mieux imprégnés de leurs droits et de leurs devoirs vis à vis de l'Etat," a conclu la présidente du CNT.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site