Epidémie de fièvre Ebola: Washington, Rabat et Riyad prennent les devants

Epidemie

Trois pays partenaires de la Guinée, les États-Unis d’Amérique, l’Arabie Saoudite et le Maroc, ont pris un certain nombre de mesures de prévention en raison de la propagation de la fièvre Ebola, qui a fait au plus de 72 décès sur 112 cas signalés en Guinée, a-t-on appris mercredi de bonnes sources.

En réponse à la demande d’aide internationale formulée par le gouvernement guinéen, Washington a, par exemple, dépêché une équipe de cinq spécialistes américains pour se joindre à leurs homologues guinéens en vue de freiner la fièvre Ebola.

Selon nos sources, l’équipe américaine en provenance du Centre Américain de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC)/ Atlanta a déjà foulé le territoire guinéen.

En attendant la fin des recherches, Washington recommande fortement à ses ressortissants résidant en Guinée d’éviter tout contact avec des personnes qui présentent les symptômes de la maladie et promet aussi de continuer de surveiller la situation de près.

Contrairement à Washington et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui ne recommandent aucune restriction de voyage en ce moment vis-à-vis de la Guinée, l’Arabie Saoudite a décidé, en revanche, de suspendre l’octroi des visas pour les pèlerins en provenance de la Guinée et du Liberia, autre pays touché par la fièvre.

Cette mesure des autorités saoudiennes vise tout d’abord le petit pèlerinage ou la Oumra et pourrait s’étendre au grand pèlerinage, si toutefois l’épidémie n’était pas maitrisée.

Depuis ces annonces, le gouvernement guinéen n’a fait aucun commentaire, ni réaction. Au lendemain de l’adresse du Chef de l’État, Alpha Condé, le gouvernement guinéen s’est réjoui du fait qu’aucune nouvelle contagion n’ait été signalée depuis dimanche.

Sur la même lancée, le ministre de l’Administration du territoire, Alhassane Condé, a invité les responsables administratifs à tous les niveaux, du chef secteur au préfet, à s’investir dans la sensibilisation des populations face à l’évolution de la fièvre.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site