21 villageois interpellés lors des incidents de Zogota relaxés en Guinée forestière

imagesca3b3y7w.jpg

Les autorités de la province de N'Zérékoré ont remis en liberté 21 personnes interpellées lors des incidents ayant entraîné la mort de 5 villageois dans la localité de Zogota, située dans le sud de la Guinée, a-t-on appris de sources humanitaires. Ces habitants de Zogota avaient été interpellés dans la nuit du 3 août dernier suite à des affrontements entre les populations et des agents des forces de l'ordre qui s'étaient rendus nuitamment dans cette localité, au lendemain de la destruction des installations de la société minière brésilienne Vale.

Les manifestants s'étaient insurgés contre la présence de Vale dans la zone, alors que leurs enfants ne "bénéficient pas selon eux d'emploi''.

La libération de ces 21 villageois était l'une des revendications de la coordination forestière, qui au lendemain des événements étaient montée au créneau pour demander que la lumière soit faite sur ce qui s'est passé à Zogota.

Le limogeage du préfet de N'Zérékoré hier lundi par le président Alpha Condé a été perçu comme un signe d'apaisement allant dans le sens des doléances des populations forestières.

Le gouvernement guinéen promet de traduire les auteurs de ces crimes en justice.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site