Une équipe d'experts chinois en Guinée pour mécaniser le secteur agricole du pays

images-25.jpg

Une mission de l'Université d'agriculture de Chine, composée de plusieurs experts chinois, séjourne actuellement en Guinée, dans le cadre d'une coopération bilatérale spécialement orientée vers le secteur agricole guinéen, a rapporté lundi, la radio nationale du pays. L'objectif de la mission est d'apporter une assistance technique et pédagogique aux formateurs guinéens et aux étudiants de l'Institut supérieur et Agronomique de Faranah, préfecture située à plus de 500 km, au sud est de la capitale Conakry.

La mission chinoise a déjà organisé une série de formation à l'intention des formateurs et encadreurs, ainsi que des étudiants en agronomie, au sein de l'institut, afin de les doter des nouvelles connaissances dans l'évolution du secteur agricole.

Ainsi, plus de 80 enseignants et 52 étudiants ont reçu des formations sur différents thèmes portant sur "l'énergie renouvelable", machinisme agricole" et "gouvernance universitaire".

Selon le chef de la mission chinoise, le professeur Tao, la coopération entre l'université d'agriculture de Chine et l'Institut supérieur et Agronomique de Guinée doit se pérenniser, dans l'intérêt des deux pays et dans l'intérêt des deux institutions d'enseignements supérieurs. Il a promit que son université va s'impliquer pour offrir à l'institut de Faranah et aux populations, des semences améliorées, de haute qualité, afin de rentabiliser davantage la production agricole de la région de Faranah.

"Nous pensons que, la façon dont la Chine accompagne ses paysans, c'est de la même façon que l'institut, doit accompagner les paysans de Guinée" a fait savoir le professeur Tao, avant de rappeler que son université a déjà octroyé des bourses d'études et de stages aux cadres et étudiants guinéens, ainsi que des équipements de laboratoire à l'institut.

Pour le ministre guinéen de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Moriké Damaro Camara, l'apport de la Chine à la Guinée, dans plusieurs secteurs sociaux et économiques, est à saluer et à encourager. Il ajoute que la Chine est en train d'apprendre à la Guinée à faire de la bonne agriculture, afin que le pays puisse se passer de l'importation du riz, qui constitue une perte énorme en devise pour la Guinée.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×