Accablant rapport sur les droits de l'homme en Guinée

224077.jpg


L'ONG américaine de défense de droits de l'homme, Human Right Watch, a publié mardi à Conakry un rapport accablant sur la situation des droits de l’homme en Guinée au compte de l'année 2011.

Ce rapport de 78 pages, intitulé ‘’nous avons vécu dans l’obscurité est un agenda des droits humains pour le nouveau gouvernement guinéen’’, identifie les principaux facteurs ayant contribué à des années d’impunité, mais recommande aussi des mesures que les nouvelles autorités devraient prendre pour mettre un terme à un passé jalonné de violences.

Selon la chercheuse senior sur l’Afrique de l’Ouest à Human Rights Watch, Corinne Dufka, le document est basé sur plus de 200 entretiens avec des avocats, des magistrats, des victimes et témoins de violations des droits humains, des prévenus et des condamnés, des agents de force de l'ordre et des membres de la société civile.

"Pendant 52 longues années, le peuple de Guinée a réellement souffert des effets de l’impunité et de la corruption" , lit-on dans le rapport.

"Depuis l’indépendance, les dirigeants de Guinée, Ahmed Sékou Touré (1958-1984), Lansana Conté (1984-2008) et le Capitaine Moussa Dadis Camara (2008-2009) ont utilisé les milices du parti au pouvoir et les forces de sécurité pour intimider et réprimer dans la violence les voix indépendantes", a indiqué Corinne Dufka.

"Aucun de ces trois dirigeants n’a ordonné l’ouverture d’enquêtes et la traduction en justice des membres des forces de sécurité impliqués des crimes graves", a-t-elle souligné, ajoutant que l’impunité pour les crimes très graves ayant jalonné l’histoire du pays a encouragé les générations successives d’auteurs de violations des droits humains.

Mais l’Ong américaine de défense des droits de l’homme prévient qu’il faut une volonté politique pour rompre avec les exactions et l’impunité héritées du passé.

Elle demande ainsi au Président Alpha Condé de s'attaquer aux graves problèmes de droits humains et de gouvernance qui ont marqué les décennies d'exaction en Guinée, tout en traduisant en justice les responsables des massacres perpétrés en 2007 et 2009.



AB/cat/APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×