Addoha démarre la construction de trois complexes immobiliers à Conakry

Groupe addoha

Les travaux de construction des trois complexes immobiliers du groupe marocain Addoha à Conakry, la capitale de la Guinée, ont démarré. Ces projets, qui représentent un ensemble de 3 000 logements, nécessitent un investissement global de 1,7 milliard de dirhams (151 millions d'euros).

C'est le roi Mohammed VI lui-même qui a lancé, le mardi 4 mars, les travaux de construction des trois complexes immobiliers développés par le groupe marocain Addoha à Conakry, la capitale de la Guinée. La cérémonie, organisée dans le cadre de la visite du souverain chérifien en Guinée, a donné le coup d'envoi de travaux qui devraient durer 24 mois et nécessiter un investissement global de 1,7 milliard de dirhams (151 millions d'euros).

Ces trois projets représentent un ensemble de 3 000 logements. Le démarrage de ces chantiers, qui intervient près d'un an après le début de la commercialisation des unités et la construction des appartements-témoins, devrait entraîner la création de 4 000 emplois directs, souligne Addoha dans un communiqué.

Complexes immobiliers

Le premier projet immobilier dénommé "Cité Police", dont la livraison est prévue au premier trimestre 2016, porte sur 1871 logements "tous standings confondus, avec une prédominance de la composante sociale". Édifié sur un terrain de près de 5 hectares, ce complexe immobilier nécessitera un budget de 850 millions de dirhams (76 millions d'euros).

Le deuxième projet immobilier, "Cité Douane", représente 761 logements et nécessitera plus de 400 millions de dirhams d'investissements, précise le communiqué du groupe marocain.

Une enveloppe similaire sera consacrée, selon le promoteur immobilier, à la réalisation d'un troisième complexe immobilier de "488 unités de logements standing" dans la zone résidentielle de Kipé.

Sud du Sahara

Le groupe marocain, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 725 millions d'euros en 2013, a multiplié les projets immobiliers au sud du Sahara durant les derniers mois. Ainsi, en 2013, Addoha a augmenté de 5 000 unités supplémentaires son projet de 2600 logements en Côte d'Ivoire.

En octobre dernier, la société marocaine a signé un accord avec le gouvernement congolais pour la mise en place d'un projet pilote portant sur la construction de 640 logements sociaux à Brazzaville.

Source: jeune afrique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site