Adresse à la nation: le Président Alpha Condé appelle au calme et à la retenue

image-3.jpg

« Guinéennes, Guinéens Chers compatriotes,

Je m’adresse à vous aujourd’hui, pour déplorer les violences lors de la manifestation du 27 février et des jours qui ont suivi. Notre pays, la Guinée, a besoin de paix, de liberté et de sécurité, indispensables pour asseoir les bases d’un Etat de droit et du développement économique. L’Etat est le garant des libertés fondamentales mais aussi de la sécurité des personnes et des biens,

« Guinéennes, Guinéens Chers compatriotes,

Je m’adresse à vous aujourd’hui, pour déplorer les violences lors de la manifestation du 27 février et des jours qui ont suivi. Notre pays, la Guinée, a besoin de paix, de liberté et de sécurité, indispensables pour asseoir les bases d’un Etat de droit et du développement économique.

L’Etat est le garant des libertés fondamentales mais aussi de la sécurité des personnes et des biens. Toutes tendances confondues, vous devez éviter les provocations, les vengeances personnelles et de vous rendre justice.

En effet, il revient à la justice, et à elle seule de rendre à chacun sa raison et de fixer les responsabilités. La loi qui fonde les libertés est la même loi qui fixe les responsabilités.

Chers Compatriotes,

L’exercice de la liberté ne doit pas devenir synonyme de pertes en vies humaines, de casses de biens d’autrui et d’incitation à la haine. Je demande aux sages et religieux, aux forces de l’ordre, aux élus locaux et aux dirigeants des partis politiques, d’appeler au calme, à l’apaisement et au dialogue sur l’ensemble du territoire national, d’appeler les citoyens à la sagesse et à éviter de se rendre justice.

Cet appel s’adresse à l’ensemble des Guinéens sur l’ensemble du territoire. Parce que lorsque les gens qui sont à l’intérieur apprennent qu’il y a eu de tels événements à Conakry, ils ont tendance aussi à réagir.

J’appelle les gens de l’intérieur, que ce soit la Haute Guinée, le Foutah, la Forêt et la Basse Guinée, à observer le calme et laisser le gouvernement jouer son rôle.

Je vous garantis, en tant que père de la nation, de faire non seulement en sorte que les Guinéens puissent jouir librement de leurs droits, mais je ferai également en sorte que désormais, les biens et la personne de chaque Guinéen soient respectés quelle que soit la partie du territoire où il se trouve. Encore merci et bonne chance à la Guinée »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site